Du temps qui file

Hier encore t’avais vingt jours mon Putois. T’étais si petit qu’on avait peur de te briser en te serrant un peu trop. Tu criais de toutes tes forces de petit animal et on ne comprenait pas. Parfois on pleurait aussi . Et puis on s’apprivoisait.

Avant hier, j’ai dû me concentrer pour viser une petite bande de plastique sans me mettre du pipi sur les doigts. La petite commission la plus importante de ma vie. Je caressais mon ventre en attendant qu’il grossisse. C’était si long que parfois je n’en dormais plus de t’attendre. Et puis tu gigotais, tu étais à l’étroit et ça tirait partout dans mon corps. Tu te rappelles ma belette, notre première rencontre? J’ai beau l’avoir vécu, ce n’est pas beaucoup plus réaliste qu’un rêve, flou, étrange, suspendu. Les mois qui ont suivi ont rendu tout ça réel. Les poches sous les yeux mettent toujours de la vérité, c’est la différence avec le cinéma.

Aujourd’hui, ça fait bien longtemps que tu as oublié l’odeur de mes seins que tu ne voulais pas lâcher. Tu es souvent bien pressé de quitter mes bras pour aller galoper mon petit lapin. Il n’y a plus guère que mes trous de nez qui t’intéressent encore même si j’attends impatiemment que cette phase s’envole aussi.

Et demain mon petit chat, nous irons chez les papis et les mamies pour fêter ton premier anniversaire. Tu leur montreras toutes ces nouvelles choses que tu sais faire, petit campagnol. Ils seront fous de toi et moi je serai si fière. Et mon cœur de maman sera un peu serré de te voir si grand mais tu saura le faire fondre avec ton sourire à quatre dents (peut-être cinq ou six d’ici là). Après demain ta première rentrée. Je te promets de ne pas pleurer mais je ne te garantie pas de tenir mes promesses. Je le ferai une fois que je me serai retournée, les mamans ont leurs secrets aussi. Moi qui rêve de grasses matinées je sais bien que tout bientôt je me battrai avec toi pour que tu sortes du lit avant la mi-journée. Surement qu’à ce moment là tu seras déjà plus grand que moi. Et puis la semaine prochaine, tu m’appelleras pour me dire que tu vas devenir papa, et tu comprendras tout ça.

En attendant je respire ton odeur de bébé dans ton petit cou tout chaud et je te chatouille jusqu’à ce que tu rigoles tellement que tu attrapes le hoquet.

Calin&RisetteTempsFile

Publicités

10 réflexions sur “Du temps qui file

  1. Hooooooooooo c’est beauuuuuuuuu!!! Forcément ça me parle tout ça (surtout les doigts dans le nez…dans les yeux aussi pas toi?)! 1 an, déjà! Le temps file avec des bébés à la maison. Les 1 an de Junior c’était il y a…5 mois déjà…bordel!
    Il faut profiter c’est sûr mais je t’avoue qu’en ce moment on est dans une phase un peu difficile (les prémices de la phase d’opposition?)…mais j’en parlerais sûrement sur le blog.
    Bon anniversaire petit Putois d’amouuur!

    J'aime

    • Ouaip le premier anniversaire arrive le mois prochain, on ne rajeunit pas ma bonne dame.
      Le petit a l’habitude de gratter les yeux à son doudou (qui sont brodés) du coup il fait la même chose avec les miens…. Mais quelque part ça me rassure que ça soit aussi le cas chez toi, je me dis que çé doit être normal et non dû à la psychopathie de mon fils ….

      J'aime

  2. Ouahou très beau je ne préfère pas m’imagine le futur j’aime les voir grandir à une vitesse d’ailleurs mais j’espère qu’ils restent encore longtemp petits pour pouvoir profiter de ces choses qu’ils apprennent grâce et avec nous jusqu’au jour où ils me diront  » je suis grand, je vais faire MA vie « …

    J'aime

    • Faut croire que j’aime bien faire pleurer les gens XD
      D’après ton blog, le tiens a passé la barre des un an, il reste quelques jours au mien (mais ça se compte en jour et plus en semaine ….), il est de mi-novembre.

      J'aime

  3. Pingback: Du confetti dans son petit lit | Câlin & Risette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s