De mes bonnes résolutions et de mes vœux pour 2016

Les résolutions que l’on prend pour la nouvelle année, sont par essence intenables. Qui s’arrête de boire le 1er janvier? Minuit trois : « Bonne année! Une petite coupe pour fêter ça? », « Non merci, je viens d’arrêter, tu n’aurais pas de la verveine? » … Et même s’il est vrai que plus tard dans la journée, on se promet souvent de ne plus jamais, non plus jamais, boire de sa vie, il est rare qu’on s’y tienne une fois l’estomac revenu dans le bon sens.
Le sport alors? « Tiens, je me suis couchée à cinq heure du matin, j’ai les yeux dans les chaussettes et le saumon de la veille qui remonte à contre courant, mais je vais me lever à sept heure pour faire un petit jogging par moins douze degrés (il parait que le verglas est bon pour les articulations)! ».
Voilà déjà deux résolutions impossibles à tenir le premier de l’an. Bien sûr on peut toujours repousser au lendemain. Mais si on commence à procrastiner le premier jour, autant repousser à l’année suivante!
Réduire les dépenses peut-être ? Pour le coup en plus le 1er est férié (même si sur internet c’est toujours ouvert). Mais quelques jours de répit et la tentation explose : les soldes débarquent. Même si acheter en soldes n’est pas vraiment acheter, c’est économiser ! (concept non partagé par mon banquier).
Il nous reste toujours le petit régime post menus de réveillons pantagruéliques …. oui mais il y a les galettes de l’épiphanie, les beignets de carnaval puis les chocolats de Pâques.

Bref, vous l’aurez compris, je ne suis pas très sérieuse en matière de bonnes résolutions. Ce n’est pourtant pas faute d’en avoir prises plein (l’alcool m’en ayant faite oublier certaines dès le lendemain). Même celle de ‘ne plus jamais prendre de bonnes résolutions‘ prise un jour, n’a pas été tenue. Une année, j’ai décidé de faire plus fun en espérant que ça serait plus facile à honorer que les sempiternelles résolutions de privation. Je souhaitais d’une part  arriver à marcher en talons me permettant au passage de promener la dizaine de paires d’escarpins qui prennent la poussière dans le placard. D’autre part, je voulais réussir à mettre ma jambe derrière ma tête. Autant vous dire que je n’ai pas tenté l’équilibrisme haut perché dans la neige et qu’une fois les beaux jours arrivés, la résolution s’était envolée. Quant à ma souplesse, je peux fièrement vous affirmer que je peux toucher mon front avec mon talon, mais c’était déjà le cas avant ce 31 décembre là.

Pourtant ce ne sont pas les idées qui me manqueraient cette année. Me remettre au sport parce que j’ai le corps en vrac depuis ma grossesse toujours. Être plus sympa avec Papa Breizh (je croise les doigts pour qu’il ne lise pas ce post) puisqu’il doit régulièrement encaisser mes sautes d’humeur. Faire le ménage de notre appartement qui pourrait être cambriolé sans que je m’en rende compte tellement c’est la jungle (j’ai réservé le livre de Marie Kondo à la médiathèque). Terminer tous mes projets créatifs en cours, j’ai des bouts de doudous partout. …

Oui mais voilà, j’ai tellement de contraintes de partout que je n’ai pas envie d’en rajouter une couche. Cette année, je décide donc de suivre mon ancienne résolution qui était de ne plus en prendre (même si le paragraphe ci dessus ressemble fort à une liste de bonnes résolutions…). Je me concentre donc sur les vœux. Vous savez, ce truc où il suffit de rester assis sur son canapé pour que ça arrive (bien sûr, il faut parfois filer un coup de pouce au destin, par exemple acheter un ticket de loto quand on espère gagner). Comme les vacances sont souvent une exemple pour moi, ces quelques jours de congés pendant les fêtes m’ont permis de savoir exactement ce que je je veux : du temps! (Évidemment si gagner au loto est possible, je ne crache pas dans le consommé). Du temps pour jouer avec mon petit Chat (le bébé) et mon gros bébé (le chat). Du temps pour faire la sieste avec Papa Breizh, pour prendre des bains, pour essayer de dresser le lapin, pour boire de la tisane et tricoter. Du temps pour câliner tout le monde à la maison, pour prendre des photos et faire des albums, pour chatouiller les hommes, pour regarder la nourriture tourner dans le microonde et lire des magazines aux toilettes…. et surtout du temps pour rien, juste pour le perdre.

En attendant que mon vœu se réalise, je prends un peu de mon temps pour vous souhaiter une excellente année 2016 pleine de tout ce que vous voulez!

Calin&RisetteBonnesResolution2016

Publicités

10 réflexions sur “De mes bonnes résolutions et de mes vœux pour 2016

  1. meilleurs voeux à toi 🙂 il est vrai que les résolutions sont dures à tenir d’ailleurs je fais partie de celles qui en font et ne les tienne pas 1 seule seconde mais je continue malgré cela a en faire hihihi

    J'aime

  2. Je te souhaite plein de temps alors ! Et aussi à moi, tout plein, car j’en manque terriblement également ! (et je te suis aussi sur le no-résolution : encore le meilleur moyen de les tenir :D) Bonne année !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s