12

Des dernières fois

J’ai regardé au fond du bac à linge sale pour voir si je pouvais lancer une machine. Papa Breizh avait lavé le noir hier, ça m’avait agacé. J’avais prévu de le faire aujourd’hui. Oui je sais, c’est dégueulasse. On leur reproche de ne rien faire à la maison et dès qu’il font quelque chose, on les critique. Mais vous verriez la façon dont il remplit le lave vaisselle! Pourtant, ça n’est pas compliqué. Tout ce que je lui demande, c’est de faire exactement comme moi. J’ai déniché de quoi remplir la machine et j’ai lancé la machine. C’était important, c’était la dernière machine. Lire la suite

Publicités
21

Cacher sa grossesse

Je pourrais compter les personnes au courant de ma grossesse sur les doigts d’une main. Il me faudrait peut-être rajouter une deuxième main pour caser tout le monde. Et occulter le fait que l’annonce public sur mon blog augmente exponentiellement ce nombre, mais le virtuel ne compte pas non? Ah oui, et il faudrait ôter le personnel médical tant qu’on y est. Bon finalement y en a du monde, mais il manque certaines personnes importantes. Lire la suite

5

La chasse aux marrons

Dimanche, fin de matinée, Papa Breizh a décrété « allez, on sort« . Moi j’étais tranquille, j’étais peinarde, accoudée au comptoir affalée sur le canapé à digérer mon petit déjeuner. Je regardais un truc que j’avais vu mille fois à la télévision tout en flânant sur ma tablette. Je faisais probablement quelque chose de très important comme de battre un record planétaire à Farm Heroes Saga (beaucoup moins dangereux pour moi que Candy Crush qui me donne envie de manger des bonbons) ou faire une recherche primordiale sur Google (Y a-t-il des coquillages d’eau douce? Vaut-il mieux acheter un lave linge séchant, un four/four micro-onde ou un fer à repasser/grill à panini?). Petit putois, je ne sais pas trop ce qu’il faisait, peut-être qu’il était à côté de moi à mettre des bouchons de compotes dans un escargot transparent ou bien qu’il faisait visiter l’appartement à ses peluches préférées. Papa Breizh sortait de la douche et surtout revenait de son jogging dominical. Il était encore plein d’énergie et argumenta avec pertinence son envie de promenade : « Je sais bien que c’est embêtant de se bouger,  moi non plus je n’ai pas envie de ressortir (déculpabilisation de l’autre par identification). Mais ça ferait du bien au petit (titillement de la fibre maternelle), à toi aussi (oui, je n’oublie pas que tu es une femme et pas juste une mère) et même à l’autre petit (argument suprême de la référence au bébé à venir puisqu’habituellement Papa Breizh évite soigneusement toute allusion au fait que je sois enceinte). » Bon ben on s’est préparé et on est parti. Lire la suite

12

Du cas du petit déjeuner

Mesdames, Mesdemoiselles, à l’âge où les visites pédiatriques ne sont plus aussi fréquentes, les occasions de glaner des conseils de spécialistes s’appauvrissent; j’en appelle aujourd’hui à vos avis d’expertes aguerries pour résoudre l’épineux cas du petit déjeuner.

Cela débute toujours à peu près de la même manière. Lire la suite