La chasse aux marrons

Dimanche, fin de matinée, Papa Breizh a décrété « allez, on sort« . Moi j’étais tranquille, j’étais peinarde, accoudée au comptoir affalée sur le canapé à digérer mon petit déjeuner. Je regardais un truc que j’avais vu mille fois à la télévision tout en flânant sur ma tablette. Je faisais probablement quelque chose de très important comme de battre un record planétaire à Farm Heroes Saga (beaucoup moins dangereux pour moi que Candy Crush qui me donne envie de manger des bonbons) ou faire une recherche primordiale sur Google (Y a-t-il des coquillages d’eau douce? Vaut-il mieux acheter un lave linge séchant, un four/four micro-onde ou un fer à repasser/grill à panini?). Petit putois, je ne sais pas trop ce qu’il faisait, peut-être qu’il était à côté de moi à mettre des bouchons de compotes dans un escargot transparent ou bien qu’il faisait visiter l’appartement à ses peluches préférées. Papa Breizh sortait de la douche et surtout revenait de son jogging dominical. Il était encore plein d’énergie et argumenta avec pertinence son envie de promenade : « Je sais bien que c’est embêtant de se bouger,  moi non plus je n’ai pas envie de ressortir (déculpabilisation de l’autre par identification). Mais ça ferait du bien au petit (titillement de la fibre maternelle), à toi aussi (oui, je n’oublie pas que tu es une femme et pas juste une mère) et même à l’autre petit (argument suprême de la référence au bébé à venir puisqu’habituellement Papa Breizh évite soigneusement toute allusion au fait que je sois enceinte). » Bon ben on s’est préparé et on est parti.

Enfin ça n’est pas allez si vite puisqu’il a d’abord fallu que je me lève du canapé (parfaitement moulé pour mes fesses ) et que je trouve comment m’habiller (ce qui ordinairement est assez long et se trouve encore plus compliqué par la présence du petit bidon qui ne rentre pas dans les pantalons). PaPa Breizh a ôté ses habits du dimanche(un vieux pantacourt XXL pour trainer, à la fois trop grand et trop court en même temps) pour enfiler quelque chose de plus seyant. Ensuite on s’est rendu compte que le Putois était toujours en pyjama.

Bref nous sommes partis vers un parc à une vingtaine de minutes de marche de chez nous. L’endroit est rempli de marronniers et le sol était jonché de fruits. En temps normal, les marrons me rappellent l’automne (normal) et font remonter de vieux souvenirs de collège où les enfants se balançaient les boules brunes les uns sur les autres. Mais l’autre jour, dans notre petit square habituel, je remarquais pour la première fois de l’année ces petits fruits bruns et lisses tombés au pied d’un grand arbre. J’en ai ramassé quelques uns en essayant d’appâter Petit Putois avec. Mais à ce moment là, il a préféré ramasser des bouts de bois humides. Quoiqu’il en soit, ce jour-là au parc, l’enfant a semblé s’intéresser davantage aux marrons. Nous lui avons montré qu’il pouvait les ramasser. Tout en déambulant sur le chemin , il commençait une petite collection. Allez savoir pourquoi, il choisissait les plus boueux alors qu’il y en avait de beaux gros et lisses à côté. « Au moins il n’est pas attiré par ce qui brille » relativisait Papa Breizh, un peu à contre cœur. On a fait une belle collection dans la poussette et on est allé faire du toboggan. Avant de repartir, nous avons changé tous les marrons boueux par des marrons tout brillants que Papa Breizh avait glané au fil du chemin. Nous ne sommes pas des parents indignes, nous l’avons fait en toute transparence et Petit putois nous a aidé à balancer les recalés dans le gazon.

calinrisettemarrons1

De retour chez nous, une fois les hommes à la sieste, je me suis mise à gribouiller sur les marrons. Inspirée par le joli DIY de Nouf In Wonderland, j’ai sorti mes Posca pour dessiner des frimousses kawaï. Très vite, j’ai voulu faire d’autres petits animaux, avec plus ou moins de succès. C’était didactique vous comprenez, pour apprendre les animaux au Putois qui ne baragouine toujours que trois mots et demi (dont deux sont des cris d’animaux). J’imagine que pour des enfants plus grands, l’activité promenade peut se poursuivre avec une activité dessin. J’imagine que même le Putois aurait pu utiliser sa peinture à doigts pour peinturlurer les fruits. Le monde est rempli de dimanches et de marrons et on aura d’autres occasions d’essayer.

Ensuite, on a joué à transvaser les marrons d’un contenant à un autre. On a un peu tenter de trier ceux qui avait une drôle de tête de marrons de ceux qui avait une drôle de tête d’animal. J’ai essayé de faire les cris de bêtes mais me suis retrouvée fort dépourvue face au poisson et au panda. Et Depuis j’ai l’impression d’avoir un marronnier dans le salon parce que le parquet est constellé de marrons.

calinrisettemarrons2 calinrisettemarrons3 calinrisettemarrons4

 

 

Publicités

5 réflexions sur “La chasse aux marrons

  1. C’est trop chou 😊
    J’ai bien essayé d’intéresser Feuillet, mais la balade n’était pas assez longue …
    Pour le langage, j’ai un scoop, ça peut arriver d’un coup et très vite 😉 FeuFolet nous sort de nouveaux mots chaque jours!

    J'aime

  2. Feuillet? XD
    Petit Putois adore marcher, c’est vraiment chouette de faire des promenade avec lui.
    Pour le langage, je t’avoue que depuis quelques temps je vis un mieux. Il répète assez régulièrement les mots, enfin du moins les sonorités mais la communication gestuelle reste majeure.

    J'aime

  3. Ah ah, j’avais bien reconnu les marrons en une d’Hellocoton !!

    En tout cas moi je te trouve un vrai talent pour le dessin sur marrons 😉 Je trouve tous tes animaux très réussis, je fais pas aussi bien sur papier 😉 Et évidemment chouette activité de saison 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s