Celui qui ne parlait pas

Cela débute par la visite médicale des deux ans. Notre pédiatre est une fusée. Dans son cabinet, il y a plus de salles de consultation que de docteurs. On rentre, on déshabille le poupon, elle arrive en trombe, regarde une oreille et un doigt de pieds, pose quinze questions à la seconde, griffonne une ordonnance et s’en va voir le morveux d’à côté. Cette fois elle entre, aperçoit le Putois qui joue dans un coin et interroge « Il est toujours assis comme ça? » (Comprends, les jambes en W) Moi je panique, un relent de ces cauchemars où on arrive nue au baccalauréat sans avoir rien réviser, je bégaye « Oui, non, je sais pas, je fais pas attention… » (Mauvais mère va! souffle ma conscience) « Et bien il ne faut pas! *Ensemble de termes médicaux complexes qui signifient déformation des hanches*. Quand vous le voyez comme ça, ramenez lui toujours au moins une jambe en avant. »

La visite se poursuit. « Est-ce qu’il dit au moins dix mots?

-Les cris d’animaux ça compte?

-Des mots comme papa, maman?

-Ben euh … »

En fait papa il l’a déjà dit, mais ça doit bien faire trois mois qu’il ne l’a pas prononcé. Pour maman, ça fait peut-être juste trois semaines qu’il ne l’a pas dit. Y a bien eu un moment, il n’y a pas si longtemps, où il répétait tout ce que l’on disait. J’étais même assez épatée car il prononçait très bien croco ou cracra alors que quand même, le r c’est dur. Ça n’a duré que quelques jours. La mitraillette reprend:

Quatre ou cinq mots alors?

-Oui (large…).

-Quand il veut quelque chose, vous lui donnez tout de suite?

-….

-C’est pas un piège.

-Non mais je réfléchis. Ça dépend.

-Il faut faire du renforcement positif, toujours lui parler. Quand il veut à boire, lui dire ‘tu veux de l’eau?’. »

J’opine, le peloton d’exécution m’a achevé. Non mais oh, je lui parle à mon fils! Je tente une maigre défense arguant qu’il na jamais été très en avance sur les acquisitions voire carrément à la bourre (se retourner, marcher, faire son lit au carré…) mais il parait que ça n’a rien à voir. Je repars avec une lettre pour l’ORL pour un bilan auditif et la désagréable sensation d’avoir encore raté un truc.

Oui parce que moi, des trucs j’en ai raté avec Petit Putois. Déjà il a peu le crane déformé, c’est surement ma faute. Ce n’est pourtant pas faute qu’on nous ait répété de changer ses jouets de côté et de le mettre sur le ventre. Qu’est-ce qu’elle a été dure cette période pour nous, celle où il paniquait dès qu’on le retournait et où moi j’étais tiraillée entre les injonctions des professionnels et ce que me dictait mon instinct. Qu’est-ce que ça m’a fait du bien un jour où j’ai entendu dans la Maison des Maternelles que ça ne servait à rien d’essayer de mettre toutes les tut tut bolides de l’autre côté, quand l’enfant a un torticolis, il a un torticolis et il va regarder dans le vide du côté le plus confortable plutôt que de se tordre le cou. Ensuite Bébé Putois a mis du temps à ramper, à quatre patter, à marcher … Et moi de m’inquiéter à chaque fois, de comparer et de me demander ce que j’avais raté au lieu de juste le laisser grandir en paix.

Alors là, moi j’avais décidé de lui laisser prendre son temps, même si mon mouflet baragouine trois mots alors que d’autres font de grandes phrases. Parce que Petit Putois développe plein d’autres talents. Tu vois, il ne dit pas maman mais il sait faire semblant de roter pour nous faire marrer. Et puis il vide le lave-vaisselle presque tout seul, je l’aide quand même un peu parce que ça me fait flipper quand je le vois brandir un couteau. Il est hyper serviable, par exemple il vient souvent me déchirer un petit bout de papier toilettes quand je fais pipi. Bien sûr on ne comprend rien à ce qu’il dit mais ça ne l’empêche pas de parler tout le temps, de prendre son faux téléphone et de gueuler dedans, de chantonner quand il joue tout seul et de raconter des secrets à ses doudous.

Mais là, le verdict de la pédiatre inquiète. On prend rendez vous chez l’ORL, ça tombe en même temps que mon futur accouchement… bon, avec quatre mois de délais, on n’est plus à quinze jours près, on décale en avril. En attendant, on tente une semaine sans télévision. Chez nous on a une consommation abusive de la télévision. Je sais que ce n’est pas du tout recommandé pour les moins de trois ans, je me fais régulièrement taper sur les doigts par la pédiatre (encore!) sauf quand je mens. Mais finalement cette semaine d’abstinence ne change pas grand chose. Alors on se dit que c’est peut-être à cause de l’arrivée du petit frère (ou sœur, je ne sais toujours pas) mais ça parait un peu facile de toujours mettre ça sur le compte des suivants. On s’interroge sur son ouïe ou son QI. Mais un jour que je lui demande un mouchoir et qu’il m’en ramène un de la boite qui était tombée derrière sa commode, je me dis qu’il n’est visiblement ni sourd ni bête. Alors on lui laisse le temps. L’autre jour il a dit chaussures en regardant un dessin de chaussures. La semaine dernière il répétait dodo en essayant la moitié des lits d’Ikéa. Et puis depuis deux jours il nous appellent à nouveau papa et maman parce qu’on joue à cache cache dans tout l’appartement. Par contre, rien à faire, il s’assoit toujours les jambes en W.

calinrisetteceluiquineparlaitpas

Publicités

21 réflexions sur “Celui qui ne parlait pas

  1. Arf, pas cool la pédiatre … tu as pensé à changer?
    Feuillet a été long à parler, il disait tout juste une trentaine de mots pour la visite des deux ans et maintenant ça va super vite même si il prononce mal et que donc la même association de son peu vouloir dire la même chose … nous, on le décode, mais c’est tout (en encore, je comprends pas tout)
    Et pour la comparaison, LutinCoquin est plus peinard que son frère … ça m’a inquièté alors même que je sais que FeuFolet était plutôt en avance sur la motricité … je suis sûre que LutinCoquin développe plein de compétences, c’est juste qu’on les voit pas et bébé putois aussi 😉
    Pour ce qui est de s’asseoir en W, je sais que c’est typique des enfants, mais je ne sais pas à quel âge, c’est vraiment inquiétant 😥

    J'aime

    • Je pense que la pédiatre veut juste s’assurer qu’on ne passe à côté de rien. C’est vrai que depuis le début on a eu le droit à une écho des hanches, une radio du crâne, une écho cardiaque… Parce qu’après elle lui a demandé de faire quelque chose (me donner ses chaussures), il l’a fait, et j’ai vu que c’était pour tester sa compréhension.
      Mais je sais que Feu Folet n’était pas pressé non plus côté langage, mais vu ses capacités motrices j’imagine que tu t’inquiètes moins (on dit toujours qu’ils ne peuvent pas tout développer en même temps). Mais du coup j’imagine que la ‘comparaison’ avec le petit frère peut inquiéter (même si ton Lutin a été malade, à cet âge là ça joue beaucoup).
      J’ai parlé de la position à la nounou, elle me dit qu’elle essaie aussi de rectifier car sa fille (qui est en école de kiné) avait remarqué. Mais ça reste difficile pour elle aussi. En plus en ce moment je boite un jour sur deux parce que j’ai mal à la hanche (grossesse sans doute), ma mère a des problèmes de hanches, mon père doit se faire poser une prothèse dans l’année….enfin bref, c’est un peu le thème récurrent alors on ne sait jamais si on s’inquiète pour rien ou si on ferait mieux de prendre ça au sérieux!

      J'aime

  2. M’enfin c’est quoi ce pédiatre ?? Les cours de psychologie il les a séché ?? Moi ma fille a 2 ans ne disait quasiment rien… elle répétait tout le temps « ça  » en montrant tout et tout le monde, et c’est nous qui disions les mots !!! Et maintenant on aimerait bien qu’elle se taise de temps en temps !! Bon faut voir mais ne t’inquiète pas trop .. chacun son rythme…

    J'aime

    • Mais pour une fois que je ne m’inquiétais pas en plus!
      Et voilà que maintenant mon fils va être celui dont on se moque à l’école parce qu’il marchera comme un cowboy et qu’il n’entendra pas ce qu’on lui dit. Il ne sera jamais président! TT
      (Mais tu ne penses pas que ta fille est peut être sourde? Par exemple si tu lui dis de ranger sa chambre, comment réagit elle?)

      Aimé par 1 personne

      • si je lui dis de ranger sa chambre ?? elle n’entend rien ! et c’est pas parce qu’elle est sourde !! lorsqu’elle était en maternelle les instits m’ont dit de contrôler son audition, sauf qu’en fait, elle ne lève le nez que lorsqu’elle est intéressée par ce qu’on raconte…… son ouïe est parfaite !!!

        Aimé par 1 personne

  3. Bien sur je me retrouve beaucoup dans cet article meme si la fin tu le sais est différente en ce moment. Pour commencer je me suis toujours assise en W jusqu à mes huits ans au moins. J ai découvert que c était « mal » très récemment seulement mais je te rassure je ne suis pas déformée. Le torticolis et la plagiocéphalie m ont aussi traumatisée, je suis assez persuadée que nous serons la génération des mamans avec ce poids sur la conscience (sur la blogosphère j ai l impression que nous sommes 80%). Concernant ta pédiatre, je trouve son diagnostic un peu hatif, elle aurait pu simplement controler si ton putois réagit à un tintement de clés avant de soupconner une surdité. Je connais vraiment beaucoup BEAUCOUP d enfants qui parlent très peu à deux ans, mon mari a dit son premier mot à deux ans passé ce qui avait aussi énormément inquiété ma belle-mère. J espère qu il en sera de meme pour le putois et qu il ne s agit de rien d autre qu une simple question de rythme. C est en tout cas ce qui me semble de loin le plus probable, sincèrement. Tu nous tiendras au courant !

    J'aime

  4. Bien sur je me retrouve beaucoup dans cet article meme si la fin tu le sais est différente en ce moment. Pour commencer je me suis toujours assise en W jusqu à mes huits ans au moins. J ai découvert que c était « mal » très récemment seulement mais je te rassure je ne suis pas déformée. Le torticolis et la plagiocéphalie m ont aussi traumatisée, je suis assez persuadée que nous serons la génération des mamans avec ce poids sur la conscience (sur la blogosphère j ai l impression que nous sommes 80%). Concernant ta pédiatre, je trouve son diagnostic un peu hatif, elle aurait pu simplement controler si ton putois réagit à un tintement de clés avant de soupconner une surdité. Je connais vraiment beaucoup BEAUCOUP d enfants qui parlent très peu à deux ans, mon mari a dit son premier mot à deux ans passé ce qui avait aussi énormément inquiété ma belle-mère. J espère qu il en sera de meme pour le putois et qu il ne s agit de rien d autre qu une simple question de rythme. C est en tout cas ce qui me semble de loin le plus probable, sincèrement. Alors tu as raison de lui / te faire confiance. Tu nous tiendras au courant !

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire, tu vois, c’était ça ma visite des deux ans. Les mêmes angoisses que toi avant, mais je repars avec d’autres (enfin coté taille et poids, tout va bien).
      Pour cette position assisse, je ne sais même pas en quoi c’est mal. Moi je trouve ça plutôt naturel en fait.
      Pour la plagiocéphalie, tu penses que ça touche autant de gens? Mais remarque c’est en lien avec la position de couchage des bébés qui change selon l’époque. Moi j’ai dormi sur le ventre, d’ailleurs c’est encore le cas (enfin mon gros ventre me fait un peu roulé sur le coté). Parfois je me dis que la zone du langage n’a pas pu bien se développer puisqu’il avait un coté du crane plat (faudrait que je regarde le côté qu’il a plat). Et si ça se trouve c’est parce qu’il était en siège, ça on a jamais su pourquoi mais si ça se trouve c’est parce que j’ai un utérus contractile … ouais, parfois je vais loin dans l’autoflagellation.
      Je ne pense pas que la pédiatre suspecte une surdité mais plutôt une mauvaise ouïe. Il y a des tests qu’elle a déjà faits passer, comme ceux qu’on passe à la maternité (en France en tout cas). Il font entendre différentes fréquence de sons aux enfants à droite et à gauche et regarde si le bébé tourne la tête. Après un de mes frères a eu des otites fréquentes et a dû se faire opérer petit, il a mieux parlé après (d’après ma mère). Pour Papa Breizh, on lui a aussi trifouillé les oreilles. Je pense qu’elle veut s’assurer qu’il n’a pas ce type de souci. Elle a aussi précisé que certains enfants développaient le langage par la prosodie (la mélodie) plutôt que par la répétition des sons mais que c’était rare (5%).
      Bref, on verra. Reste qu’il n’a aucun mal à se faire comprendre. Mais je te jalouse un peu les conversations que tu as avec Pierre 😉

      J'aime

  5. Je me retrouve tellement dans cet article !!! Deux ans et demi ici et il ne fait toujours pas de phrases, ne dit qu’une dizaine de mots et développe sa motricité fine à fond plutôt que la parole. Et les jambes en W aussi !!! De notre côté, c’est la crèche qui nous fait suer. Ils mettent ça sur le dos de l’allaitement long, de la langue des signes et du maternage. En gros, pour eux, il faudrait que je créé des frustrations à mon fils pour susciter l’envie de communiquer… Sauf qu’il communique très bien! Par signe et désignation du doigt, mais il communique!
    Alors comme toi, je me sens une mauvaise mère qui a raté quelque choses avec son enfant, et parfois je le presse pour parler (ce qui provoque des grands rires chez mon Crapouillou). Du coup maintenant je laisse la crèche dire, et à la maison j’explique bien à mon fils qu’il prend le temps qu’il veut et que ce n’est pas important ce que les autres disent. Mais, pfiou! C’est dur de résister à cette pression du « à cet âge il devrait »

    J'aime

    • C’est pas très sympa mais je suis contente de ne pas être seule 🙂
      Je ne comprends pas trop l’argument de l’allaitement long, à part si tu lui mets le sein en bouche à chaque fois qu’il essaye de parler (note que ça marcherait très bien avec une tétine). Concernant le langage des signes, j’avais déjà entendu que ça pouvait retardé un peu le langage. Mais après les enfants ne sont des quiches non plus, les signes ont leur limites : il faut que la personne te regarde et connaisse le langage.
      Mais je me suis aussi poser la question de la frustration. Est-ce que finalement on répondait ‘trop’ à ses demandes qu’il n’est pas besoin de les formuler. Après mon fils est en partie chez une nounou, et le tiens visiblement en crèche, donc même si on était tellement nulle comme mère et qu’on les couvaient trop, ils auraient au moins ces lieux de frustrations non?
      Je trouve ça nul cette pression, au final on s’en fiche quand il parle. C’est comme le bac, on te mets une pression terrible et après tout le monde s’en fiche que t’es au option poterie ou maths appliquées, que t’es eu 10.2 ou 18.9.

      Aimé par 1 personne

      • ❤ ❤ ❤
        J'adore le parallèle du bac XD Quand je n'arrive pas à me détacher de la pression subie, en général je me dis "On ne lui demandera jamais à un entretien d'embauche à quel âge il a marché, à quel âge il a été propre et à quel âge il a commencé à parler" ^^'

        Aimé par 1 personne

  6. Choupie parlait un peu plus que Petit Putois à 2 ans, mais c’est aussi ici un sujet de complexes (oui elle parle, mais elle parle à la troisième personne, elle fait des phrases n’importe nawak, elle prononce mal 90% des mots et il faut un décodeur pour la comprendre – décodeur que nous avons, fort heureusement). Pourtant, pour le coup, la pédiatre s’est toujours montrée très rassurante (mais je me dis que Choupie ayant tendance à devenir mutique en présence d’inconnus, elle doit nous croire sur parole quand on lui dit qu’elle parle, et ne se rend pas compte de comment elle parle :p).

    En fait je crois juste que je fréquente trop de personnes dont les enfants sont en avance de ce point de vue, et que du coup ma perception est biaisée… Parce que si ce n’était que moi, je trouverais qu’elle se débrouille vachement bien, Choupie, et que c’est fascinant d’observer le développement de son langage, le nombre de nouveaux mots qu’elle assimile par jour, même si ce n’est pas pour les ressortir immédiatement après. D’ailleurs je suis toujours fière et surprise quand je l’entends utiliser un nouveau mot. Sur le coup, je pense « Wahou », et pas « Oui mais la petite d’Untel qui a six mois de moins l’utilise déjà depuis trois mois » (ça c’est le genre de réflexion qui me vient après)…

    Bref, ton billet m’a beaucoup parlé. Parce que j’ai aussi souvent l’impression d’être la mauvaise élève de la classe des mamans (moi aussi j’ai laissé ma fille choper une plagiocéphalie et chez moi aussi la télé est beaucoup trop souvent allumée – parfois Choupie l’allume même elle-même… et je ne parle pas de quand elle fauche mon portable pour aller sur YouTube – elle détecte le moment où mon portable n’est pas vérouillé, va dans mes applications car l’icône n’est pas sur l’écran d’accueil, puis elle trouve toujours les vidéos qui l’intéressent et switche de l’une à l’autre : pour les bêtises, cette petite est incroyablement en avance !) et que ma Choupie est la mauvaise élève de la classe des bébés (à part marcher, elle a à peu près tout fait après les autres – et j’arrive d’ailleurs même à culpabiliser qu’elle ait marché tôt, parce que je me dis qu’on l’a sans doute trop stimulé, pas laissée suffisamment aller à son rythme, motricité libre toussa toussa). Mais il m’a quand même aussi beaucoup fait rire, donc merci aussi pour ça 😀

    Et j’espère pour vous que l’ORL ne trouvera rien. Moi je trouve que tu a(vai)s raison de ne pas t’inquiéter pour ça. Ta pédiatre peut dire ce qu’elle veut, c’est toi qui vis avec ton fils, et je ne trouve pas les progrès dont tu parles anodins du tout 🙂 Je suis persuadée que d’ici quelques années, quand il vous rapportera des A+ à la pelle pour ses collages en maternelle, tu te diras que finalement, c’était la pédiatre qui était stupide 😉

    J'aime

  7. Je suis sceptique quant aux futur talents manuels de mon fils. Il a beaucoup de mal à se salir les mains et du coup boude beaucoup d’activités (à mon grand désespoir car moi j’aime les loisirs créatifs). En plus, quand il colle des autocollants, ils les met les uns au dessus des autres … enfin bon, peut-être que mon esprit est trop fermé…
    Ton commentaire est apaisant. Ca me fait du bien d’entendre qu’il y a presque aussi tordue que moi dans la culpabilité et la remise en question (mais je ne sais pas si c’est bon signe pour toi…). Peut-être ai-je été trop défaitiste avec la pédiatre, j’aurais dû être plus optimiste, même si je ne pense pas , vu son caractère que ça puisse être mon angoisse qui lui ai fait prendre cette décision (j’avais un médecin traitant comme ça, qui était toujours assez alarmé parce qu’on lui racontait et qui du coup prescrivait des trucs assez costauds, non sans vous avoir demandé avant ce que vous souhaitiez…)
    Par contre je suis hyper surprise par cette histoire de télévision. Je t’imaginais vraiment comme le genre de personne qui n’avait pas de télévision à la maison. C’est beau que tu me surprennes encore 😉
    Après tu as raison, nos enfants développent d’autres aptitudes. Peut-être devrais je tenter de voir si à défaut de parler, Putois sait écrire un SMS ….

    J'aime

    • Je regarde peu la télé moi-même, juste le soir, et encore si je suis seule et que rien ne me plaît, je l’éteins (après ce qui me plaît, ce n’est pas de la grande télé non plus, en gros je regarde toutes les sortes de concours : de chant, de cuisine, de danse, même de peinture dernièrement – si si, ça existe). Mais elle est souvent allumée sur Gulli en mode baby-sitting (je pense que c’est de loin la pire utilisation qu’on puisse en faire !!) parce qu’on est occupés et que toutes les propositions d’éctivités autonomes ont échoué, et Choupie la regarde aussi le matin au réveil, en buvant son biberon de lait… Bref, de ce point de vue, je ne lancerai jamais la première pierre…

      Pour les autocollants, Choupie aussi les superposait au début. Je ne sais plus qui m’avait dit que c’était normal, que tous les petits enfants faisaient ça. Elle ne le fait plus maintenant (par contre elle ne les colle toujours pas dans le bon sens, elle ne les pose dans aucun ordre logique) 😉 Et pareil, les activités manuelles ont mis du temps à l’intéresser, et même encore maintenant, elle se lasse vite !

      Et tu peux tenter les SMS. Franchement l’aisance de Choupie sur un smartphone est absolument fascinante (mais bien culpabilisante aussi !!).

      J'aime

      • Si tu savais comme je regrette qu’ils ne soient pas allés au bout de la diffusion de cette émission de peinture (ou que je n’ai pas trouvé sur quel créneau ça a été reprogrammé).

        J'aime

  8. Coucou! J’ai lu ton article avec beaucoup d’intérêt (il est très bien écrit). Le fils d’une de mes meilleures amies a été mutique jusqu’à ses 4 ans. Enfin, il parlait un peu avec ses parents, mais pas du tout avec les autres. La pédiatre a diagonistiqué une très grande anxiété. Ma copine l’a ensuite emmené chez un pédo-psy et il a fait d’énormes progrès. A présent, il parle! même s’il a quelques séances chez l’orthophoniste pour rattraper son retard.

    J'aime

    • Merci merci 😉
      Je crois que le problème de mon fils est un manque d’anxiété XD Il est trop détendu du slip. Tiens en ce moment, il ne veut même plus mangé seul, on doit lui donner la becquet. Même un bout de petit pain, il va me le tendre pour que je lui mette dans la bouche. Du coup l’autre jour il m’a mordu le doigt avec le nem que je lui tendait. Un enfant roi je crois qu’on dit!

      J'aime

  9. Pingback: Le grand frère | Câlin & Risette

  10. Pingback: Il ne parle toujours pas mais …. | Câlin & Risette

    • J’ai vu que tu avais lu la suite de l’histoire, l’ORL n’a rien donné mais le RDV était sympa. Notamment parce qu’il a testé son ouïe avec un train électrique (enfin un dispositif un peu plus complexe) que mon fils a adoré.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s