Le Tout Petit Bébé et le gros testicule

La première chose que j’ai pensé en voyant mon deuxième enfant, est qu’il était sacrément couillu. Je m’étonnais à la fois de la présence des bourses (je ne connaissais pas le sexe du bébé à venir) et de leur taille. J’ai même fait part de ma réflexion à une infirmière qui les trouvait d’une grosseur raisonnable. Faut dire que je n’ai pas tant l’habitude d’en voir des couilles de bébé (ni d’adultes d’ailleurs). Sans doute la proportion était-elle trompeuse, le Tout Petit Bébé étant né avec un petit poids. Il n’avait même pas de fesse au début, c’est dire. (Je sens qu’avec le champ lexical de cet article, je vais friser le million de vues).

Et puis la première fois qu’elle l’a vu, le Tout Petit Bébé avait un peu plus d’un mois, la pédiatre a parlé d’hydrocèle. Oui, une de ses bourses était bien plus remplie que la normale, il y avait de l’eau à l’intérieur. Visiblement ce n’était pas grave, il fallait surveiller. Je lui ai quand même demandé s’il allait marcher penché, entrainé par le poids de son lourd testicule. Elle a rigolé, ça ne devait pas être grave. Et puis la dernière fois, pendant qu’elle lui tâtait l’anatomie, elle a eu cette phrase ambigüe « j’ai l’impression d’avoir remonté quelque chose « . Elle n’était pas sure mais je suis sortie avec une ordonnance pour consulter un chirurgien.

Le chirurgien, on l’a vu mardi dernier. On est parti, le Tout Petit Bébé et moi tôt le matin. On a fait ce trajet que j’ai fait trop de fois à la fin de l’hiver. On est descendu du tramway, et j’ai pris l’autre passage piéton en me disant que je n’empruntais pas le chemin de d’habitude. C’est drôle d’avoir des habitudes pour aller à l’hôpital, enfin tristement drôle. J’ai parcouru des couloirs que je ne connaissais que trop bien.

Le médecin a tout de suite repéré la hernie ombilicale. Faut dire qu’elle était facile à voir celle-là. A chaque fois que je déballe le paquet, j’ai l’impression que je vais me prendre un bout d’intestin dans l’œil. Un nombril tout rond, qui gonfle lorsque bébé pleure. Il parait que ça ne craint rien, que ça se résorbera tout seul et qu’il aura un creux au milieu du ventre comme tout le monde un jour. En attendant, son nombril gargouille. Il a ouvert la couche et tâté les grelots. « Oui, il y a une hydrocèle. Oui, il y a une hernie.  » Ben oui, forcément. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise? Je ne sais pas pourquoi, mais cette année, toutes les choses qui n’arrivent jamais, arrivent. Les 1% de risque, les petites lignes en astérisques, les improbabilités, c’est pour nous. Visiblement, autant la hernie ombilicale on s’en tape un peu, autant la hernie inguinale il faut s’en occuper car ça peut se coincer. Il me décrit l’intervention deux fois, peut-être n’ai-je pas l’air concentré. Puis je me retrouve dans le bureau d’une infirmière à programmer un rendez-vous avec l’anesthésiste et une hospitalisation pour la semaine suivante.

Deux jours après, nous retournons au grand hôpital avec le Tout Petit Bébé et Papa Breizh qui est en vacances. Notre place de parking habituelle est prise, on se gare à côté. Quand on rentre, je vais faire pipi, il va voir les magazines. Comme d’habitude. C’est drôle d’avoir des habitudes pour aller à l’hôpital, enfin tristement drôle. On rencontre le docteur qui endort et une infirmière qui nous en dit plus sur l’hospitalisation. L’intervention est bénigne, trente minutes nous dit le chirurgien, l’infirmière évoque trois quart d’heure et anesthésiste annonce une heure. L’anesthésie n’est même pas générale. Nous resterons quarante huit heures. Ma présence à son chevet est une évidence pour eux, eux qui m’ont tant fait culpabiliser de ne pas être restée en néonatalogie. Moi je me dis que ces deux jours à deux sont peut-être une occasion de panser la douleur de notre séparation précoce. Je suis triste aussi pour ce bébé qui en si peu de temps de vie aura passer plus de nuits hospitalisé que moi.

Maintenant je prépare nos valises et pour le reste on verra.

Publicités

27 réflexions sur “Le Tout Petit Bébé et le gros testicule

  1. Oh… ça part on se dit qu’on va rigoler, mais finalement, pas top pour ce petit bout…(oups, mauvais terme.).Bref – ils ont quand même l’air de décrire ça comme une opération bénigne, alors, c’est sûr que ce n’est pas drôle mais j’espère que ça sera vite résolu et que ton bonhomme ira mieux. Il pourra se vanter toute sa vie d’avoir été un jour un peu trop couillu, c’est pas rien…;o)

    Aimé par 1 personne

    • Quoi tu croyais que j’allais faire des blagues sur les attributs virils de mon fils XD
      Je pense en effet que ça n’est pas hyper inquiétant, mais tu sais ce que c’est quand ils sont petit, le moindre rhume et on est dans tous nos états.
      Mais je garde ta conclusion dans un coin de la tête pour lui en reparler adolescent quand il s’interrogera sur la petite cicatrice qu’il a .

      J'aime

  2. Courage ! Ça va vite passer, et très bientôt vous serez tous les 4 chez vous avec un petit bébé en pleine forme. Mais c’est vrai que l’hospitalisation d’un tout petit comme ça, c’est difficile à vivre pour les mamans que nous sommes !

    J'aime

    • Oui c’est pas évident, quoique, à trois mois vu à quel point il dort, il devrait mieux gérer l’hospitalisation qu’un grand qui se pose des questions, a envie de jouer…
      Mais déjà on doit venir la veille au matin car il doit avoir un bilan sanguin et je flippe de la prise de sang. Le papa et moi on se bat pour ne pas l’emmener au labo quand il doit en faire une.

      J'aime

  3. Oh que de soucis !! Si c’est pris à temps, comme ça à l’air le cas pour ton Tout Petit Bébé, ça devrait bien se passer. Le chirurgien pourra t’en dire plus quand il aura opéré ton bébé (il aura vu de plus près comment sont ses organes (intestins notamment). Désormais il faut faire confiance au chirurgien et à toute l’équipe. Je n’ose même pas penser comment cela doit être dur de voir son enfant si petit être hospitalisé.
    Je te souhaite plein de courage.

    J'aime

    • Oui c’est plutôt courant comme intervention et dans notre cas c’est presque de la prévention.
      Quoique le chirurgien a dit que parfois les enfants avaient moins de coliques après (moi je ne sais pas trop, j’ai tellement l’impression que les coliques font parties du package du nourrisson)

      J'aime

    • Oui on est toujours pus affecté quand ils sont petits. Enfin je pense aux rhumes par exemple, et ça me fendait le cœur quand mon grand avait le nez bouché et l’œil larmoyant tout petit mais maintenant qu’il a deux ans passé, je ne m’offusque pas (bon si quand même).
      Après je me dis qu’il oublieras, qu’il en a moins conscience et qu’il n’aura pas peur, c’est déjà ça!

      J'aime

  4. Arf, ils n’ont (ou nous) pas de chance (avec) nos deuxièmes …
    Je vous souhaite bon courage pour l’intervention et l’hospitalisation, au moins prévu comme ça, c’est plus facile pour s’organiser. Vous faites quoi du grand ?

    J'aime

    • Mais oui c’est quoi ce bordel. C’est comme si on avait tout donné pour nos premiers ! XD Et dire que t’en veux d’autres…tu imagines un troisième?A ce rythme là?
      Le grand il a un père le soir et une nounou la journée, il va manger des nouilles, du steack haché et des glaces et il sera heureux comme tout XD

      Aimé par 1 personne

  5. J allais presque en rire au départ en te disant que moi aussi, je n avais d yeux que pour ses bijoux de famille (on a que des filles dans la famille donc j’ai été surprise) bon au final c’est pas si rigolo comme article. Alors j espère que tout ira bien, ça doit pasêtre être facile à vivre, surtout quand ils sontont si petit

    J'aime

    • Non mais c’est quand même un peu rigolo aussi Le gros testicule, le bruit de tuyau dans le nombril…bon, j’en rirai peut-être un peu plus la semaine prochaine. Mais en attendant ça reste léger même si quand c’est son enfant c’est toujours grave!

      Aimé par 1 personne

  6. Courage ma belle! Car même si on nous dit : « c’est bénin », « c’est courant » c’est toujours dur pour nos petits coeurs de maman…

    J'aime

  7. Oh la la, mais quelle année ! Décidément, vos aventures hospitalières s’enchaînent….
    J’ai lu en commentaire que l’opération était pour aujourd’hui, alors je pense bien fort à vous, en espérant que vous serez vite rentrés à la maison. Même si c’est bénin, courant, voir hospitaliser son tout-petit, c’est une rude épreuve.
    Bon courage à vous ! ❤

    J'aime

  8. Il est sacrément couillu ce petit! Non, sans blagues, je te souhaite à toi et à ton bébé beaucoup de force et d’énergie pour affronter cette épreuve. J’imagine combien ce doit être angoissant pour toi. Je pense bien à vous et j’attends les nouvelles.

    J'aime

  9. Pingback: Est-ce une bonne idée d’être blogueuse maternité? | Câlin & Risette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s