Comme en vacances

« Un short pour les gros cul, ça se fait? » ai-je lancé au Putois. « Non! » m’a-t-il balancé catégoriquement. Élevé aux Reines du Shopping, le marmot sait de quoi il parle. J’ai quand même mis ça sur le compte de la phase du non. Ma faute. J’aurai dû tourner ça autrement « est-ce que maman a un gros cul?« . J’ai quand même mis mon short en jean, celui que je ne mets jamais car Papa Breizh n’aime pas, ce que je comprends m’ayant un jour vue  en photo avec. Il me fait un cul plat. Et avec la démarcation du slip, ça me faisait même deux paires de fesses. Mais deux petits culs valent mieux qu’un. J’ai enfilé un haut fluo comme pour aller à la plage. Celui-là non plus, Papa Breizh ne l’aime pas. Faut dire qu’avec ma peu toute blanche, ça ne me sied pas trop. Un vrai look d’ado en vacances. J’ai hésité à mettre mes boucles d’oreilles Hello Kitty mais me suis raisonnée, je suis maman tout de même! J’ai chaussé des sandales toutes légères achetées y a bien deux ans dans un magasin chinois, c’était audacieux de croire qu’elles pourraient tenir encore. Mais on s’en fiche, en vacances on prend des risques ou on finit pieds nus.

J’ai pensé habiller le Putois comme moi, short en jean et haut fluo. Je me suis demandé si ça se faisait. Non pas que la bienséance me préoccupe mais je m’inquiète du traumatisme psychique. De ce côté là, entre le changement de Nounou, le petit frère qu’on lui a fait dans le dos, le futur départ de papa et l’entrée à l’école, il allait surement avoir assez de choses à raconter à son psy. Je l’ai sapé comme si on était au camping : short de sport informe, petit marcel, chapeau de paille et lunette de soleil. Il était beau, il sentait presque le sable chaud et le rosé. Malo lui a hérité d’un petit ensemble de son grand frère. Un truc tout mignon avec des petits crabes et de la marinière. Un petit Tshirt qui laisse entrevoir son nombril tout rond et me pousse à lui bisouter le bidon à chaque fois que je le vois. Un ensemble en taille un an! Et oui, ça grandit si vite. Depuis que j’ai une nouvelle machine à laver, toute la famille a grandit d’un coup. Pourtant j’ai assuré à Papa Breizh que c’était lui qui grossissait et pas mes talents de ménagères qu’il fallait remettre en cause, je lave toujours à basse température! (Cela dit il semblerait que l’essorage à 1200 ne soit pas recommandé).

Après on est allé déposer Putois chez nounou. Fallait bien que ça soit aussi un peu des vacances pour moi. On était beaux tous les trois avec nos tenues de plage et nos lunettes teintées sur le nez. Après avoir affronté la canicule, on est resté bien à l’abri avec Malo. Enfin la canicule c’est moi qui vous le dis, météofrance a d’autres considérations, comme c’est habituel, on devrait être habitué. Moi au dessus de 30° en ville, je fond. Pas de bol, ils prévoyaient 36°. A midi j’ai mangé des burritos. Papa Breizh trouve que c’est lourd (il fait un peu rabat joie Papa Breizh dans cet article). Moi pas. Surtout que j’ai mis du fromage blanc à la place de la crème fraîche. Il était périmé parce que le temps passe si vite et que nos enfants grandissent à vu d’œil (même si les vêtements qui rétrécissent jouent beaucoup). Moi je trouve ça absurde. C’est un peu comme dire que la raclette c’est lourd. Non ma bonne dame, la raclette, ça glisse tout seul. Alors que les carottes rappées nature ça accroche dans le gosier et faut mâcher comme une ruminante, voilà de la vraie lourdeur! M’enfin ne mesinterprétez pas mes dires, j’aime beaucoup les carottes rappées. Cela dit si je devais choisir entre ne plus jamais manger de carotte ou ne plus jamais manger de raclette, je n’aurais pas à réfléchir longtemps. Bref, revenons à nos burritos. Tout cet exotisme m’a donné envie de margarita! En femme raisonnable que je suis, je me suis contentée de citron vert dans ma salsa. Malo lui s’est tartiné de purée de carotte, un hâle doré de retour de plage.

L’après-midi, on a trainé, activité parfaite pour les vacances. J’ai un peu cherché ce qui faisait le plus rire Malo, les bisous bruyants sur les pieds restent un incontournable. J’ai hésité à poser un plateau de fruits de mer devant le ventilateur pour l’air marin mais je n’avais pas de crustacés, ni même l’envie de me lever du canapé pour allumer la soufflerie. On n’avait pas l’océan alors on a pris un bain. J’ai un nouveau tapis antidérapant avec l’inscription tropical et des toucans dessus. Ça fait un peu vacances. Quoique les oiseaux au fond de l’eau moi ça m’évoque plutôt les marrées noires. Le soir, alors que je faisais la cuisine, Papa Breizh a trouvé que ça sentait le barbecue. En fait c’était un reste de je ne sais quoi qui cramait sur la plaque, mais peu importe, c’est l’effet qui compte. Putois a tenté de manger le couscous avec les doigts comme au Maghreb mais il s’est vite arrêté puisqu’il déteste avoir les mains sales (et se faire engueuler par sa mère). La nuit on a mal dormi parce qu’il faisait trop chaud, comme en vacances.

Le lendemain, le temps était incertain, le ciel était gris et menaçant. J’ai fourré une casquette, un short et un imperméable dans le sac de Putois. Ça m’a rappelé nos valises pour la Bretagne, et le maillot de bain enfilé sous la polaire. Je me suis sentie en vacances.

Publicités

19 réflexions sur “Comme en vacances

  1. Je compatis, j’aurais bien voulu vous voir en vacances par chez moi 😁
    Bon, pas de vacances pour nous non plus (comme tu as pu lire, seul FeuFolet bénéficie de ce privilége), nous ce sera plutôt travaux aux programmes, mais bon, on vit un peu en vacances toutes l’année 😉

    J'aime

    • Oui, toi tu vis dans mon lieu de vacances, tu es donc tout le temps en vacances (d’ailleurs on sait bien que les femmes qui sont à la maison sont tout le temps en vacances ;))
      On se verra surement une prochaine fois si vous ne déménagez pas. Et qui sait, on viendra peut -être même vivre en Bretagne! (Enfin c’est peu probable mais pas impossible)
      Après les travaux dans une maison, je trouve que c’est une tellement grande aventure que ça peut être chouette aussi. Moi je suis très casanière, je trouve donc que l’endroit où tu vis est super important.

      Aimé par 1 personne

      • Hum … vu qu’on vient d’acheter la maison de nos rêves pour la retaper, il y a peu de risque que nous déménagions 😂
        Et je suis d’accord avec toi, ne pas partir en vacances ne me pèse pas tant que ça. Je préfère profiter de la petite enfance pour se donner à fond dans les travaux et rêver de grands voyages avec des enfants plus grands capable de s’en souvenir.

        J'aime

  2. Pour nous pas de vacances non plus. On a encore pas mal de travaux à faire avant l’hiver. Mais on fera comme toi : chapeaux, crème solaire, shorts… comme si on y était. Et moi ce n’est pas au-dessus de 30°c que je fonds mais 25°c, la définition canicule de météo France ne me correspond pas.
    Bon courage !

    J'aime

    • Pour la température, c’est une question de région, nous on est dans l’est et ça peut monter à 35-40° en été (et descendre sous les -10° en hier), je peux te dire que mon chéri qui est breton a un peu de mal. Mais bon, moi aussi –‘ Et puis avec les enfants je trouve ça encore pire! D’habitude on vient en Bretagne voir nos parents en été, et je profite de la fraicheur 🙂

      J'aime

    • Ouais attends, mais si 1200 c’est les draps, qu’est ce que tu essores à 1400?
      En plus moi j’avais acheté une parrure de lit chez ikéa, je l’ai lavé et après, elle s’est révélé bien plus courte de 20cm que la couette (qui était de la même taille , j’ai vérifié, parce qu’avant j’en avait une plus grande)
      Franchement, je ne suis pas une femme d’intérieur XD

      Aimé par 1 personne

  3. Même quand on ne part pas, on a besoin de se sentir en vacances et d’amener ce petit bol d’air chez nous! Tu as raison d’en profiter! Bonne vacances chez vous 🙂

    J'aime

    • Ben oui. On est quand même un peu en vacances, les transports en communs sont désert, la gare que je fréquente pour aller au travail est pleine de gens avec de grosses valises … et puis nous, on fait plein d’apéro dinatoires XD

      J'aime

    • Ben oui, je suis d’accord avec lui. En plus quand il fait chaud, tu hésites moins à ouvrir les fenêtre après pour aérer (parce que en hiver, tu te demandes quand même s’il vaut mieux mourir de froid ou mourir asphyxié). Malheureusement mon compagnon n’aime pas beaucoup la raclette … Je crois de plus en plus qu’un couple heureux repose sur une complémentarité culinaire, mais c’est difficile à trouver. Qu’est ce que Pacs-que-c’est-lui pense du camembert au petit dej’ ?

      J'aime

      • Alors non, il n’est pas camembert petit dej, mais il rajoute du sirop dans le vin, moins par goût que pour faire hurler les vrais amateurs! Et il partage ton opinion sur la complémentarité, que je sois une petite mangeuse de raclette lui apparaît comme une bénédiction !

        J'aime

  4. Tu m’as bien fait rire ! C’est vrai qu’en ce moment il y a un petit air de vacances partout 🙂
    Ton expérience avec la machine à laver m’a fait penser à cet hiver où j’ai essayé de faire croire à Mister M. que non vraiment c’était sûrement lui qui avait acheté un pull en cachemire trop petit… (et sûrement pas moi qui l’avait mis au sèche linge…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s