Est-ce que les deuxièmes grandissent plus vite?

J’ai mis Malo sur le coté, et là, paf, il s’est retourné sur le ventre.Ça m’a fait comme un coup d’ils-grandissent-trop-vite. Bien sûr, j’aurai pu m’y attendre. Le bébé aura six mois la semaine prochaine. N’empêche qu’en âge corrigé, il a eu quatre mois la semaine dernière. Pourtant à voir mon fil instagram plein de nouveaux nés, je m’étais bien rendue compte que mon bébé n’était plus un nourrisson. Ça et le poids quand je le soulève. A la dernière visite chez la pédiatre, l’asticot pesait et mesurait comme son grand frère au même âge. Autant dire que question mensurations, il a un mois et demi d’avance sur Petit Putois. Voire davantage puisqu’il porte des vêtements que son frère portait plus âgé. Un bébé de novembre et un bébé de janvier, ça donne un léger décalage dans le vestiaire saisonnier. Ainsi, en sortant le six mois en mai-juin, je n’avais que des cols roulés et des pulls. Du coup j’ai déballé le neuf mois. Papa Breizh et moi avons toujours trouvé Malo vigoureux et costaud (enfin une fois remplumé après les premières semaines chaotiques). On nous a asséné que les prémas avaient un tempérament de battant. J’ai pris ça comme une légende domestique, un peu comme les garçons réputés plus faciles et les filles plus bavardes. N’empêche qu’il faut le voir choper sa balle et gueuler parce qu’il n’arrive pas à la mâchouiller. Oui parce qu’il gueule, il râle, il te fait bien sentir quand il n’est pas content. Moi qui avait peur qu’il s’écrase devant Putois au terrible two tonitruant, il s’affirme,il existe et a trouvé sa place comme s’il avait toujours été là.

On m’avait dit : « tu verras quand tu auras le deuxième, l’aîné va te sembler grand d’un coup. » Et rien qu’à se faire appeler ‘grand frère’, le Putois a pris un coup de vieux, il est passé du statut de bébé à celui de petit garçon. Tout à coup, je l’ai trouvé incroyablement dégourdi d’arriver à faire tout ce qu’il faisait. Et puisque j’avais moins de temps pour lui, en gagnant en liberté, il a gagné en autonomie. Et ses mains? Ses pieds? Tellement géants par rapport au petit frère. Néanmoins, il reste souvent un grand bébé qui aime se faire materner. Nounou pense que ça lui aurait fait du bien d’avoir un grand frère, pour le stimuler un peu. Bon,de ce côté là, je ne peux pas faire grand chose, à moins que Papa Breizh ait des enfants cachés.

Souvent on dit ça, les deuxièmes (troisièmes, quatrièmes…) grandissent plus vite car ils ont envie de faire comme les ainés. Pour Malo, qui n’a que quelques mois, c’est compliqué à évaluer. Reste qu’à le voir regarder son grand frère, on sent qu’il se passe quelque chose de particulier. Un regard admiratif qu’il n’adresse qu’à lui, des rires qu’il réserve aux pitreries de Putois. Ses cris aussi font échos à ceux du grand. Mais est-il plus motivé à grandir qu’un bébé unique? Difficile à dire.

Il pousse bien vite. C’est peut-être un truc de maman d’avoir la nostalgie du tout petit. Pourtant j’ai eu ma dose, j’ai eu du rab de nourrisson avec sa prématurité. Je pensais qu’avec ce décalage entre l’âge réel et l’âge corrigé, il m’aurait fallu être bien patiente quant à ses progrès. Mais là, le bébé mange des fruits et des légumes, préfère jouer que dormir, râle dès qu’on le laisse seul et je commence à déballer la taille un an.

Cette sensation de ne pas les voir grandir, provient pet-être aussi du fait qu’on a moins le temps de scruter chaque évolution comme avec un premier. Je le vois bien, je ne parcoure plus avidement Naitre et Grandir pour savoir où mon bébé devrait en être. Je lâche prise avec la diversification. Il peine à manger à la cuillère? Tant pis, je mets la purée dans le biberon, il réussira bien plus tard. Tout glisse plus facilement sans que je n’attende avec impatience la prochaine étape. Évidemment, de temps à autre je me demande quand les quenottes vont pointer. Mais mon esprit est surtout occupé par l’acquisition de la propreté et l’apprentissage du langage de Putois. D’ailleurs, ça avait commencé dès la grossesse.  La deuxième a semblé plus courte que la terriblement longue première. Certes, dans les faits, on a été amputé d’un mois et demi mais là n’est pas le propos. L’impression vient aussi du fait qu’ayant un enfant à la maison, j’avais nettement moins le temps de me regarder le nombril et d’aller voir si ma crevette avait la taille d’un pépin de raisin ou d’un noyau de cerise. Une fois né, le processus reste le même. On a nettement moins le temps de lui regarder le nombril au deuxième. Et avant même qu’on ne s’en rende compte, il fait des roulés boulés dans son body taille un an et fête son premier demiversaire. Quant à mon nombril à moi? Figurez vous que j’ai plein de cheveux blancs qui sont apparus je ne sais quand. Parce qu’avec des enfants en bas âge, on n’a pas non plus le temps de se voir vieillir (mais on le sent un peu le soir).

Qu’est ce que vous en dites de la poussée de nos petits champignons? Ça dépend du rythme de chacun? De sa place dans la famille?

Publicités

26 réflexions sur “Est-ce que les deuxièmes grandissent plus vite?

  1. Je n’en ai qu’une donc mon avis est un peu bancal, mais de ce que je vois sur les copines, en effet il y a moins d’atermoiements avec le deuxième ou le troisième ou les autres. Et cela paraît finalement plutôt normal, il ne faut pas délaisser les aînés qui continuent de grandir et d’évoluer ! Pas facile en tous les cas de les voir grandir ! Le temps passe décidément trop vite quand ils sont là !

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne peux témoigner car je n’en ai qu’un pour le moment mais j’ai l’impression que beaucoup de mamans ont ce même sentiment que toi !
    Peut-être aussi parce qu’on ne peut être avec eux autant qu’avec le premier vu qu’il faut s’occuper des ainés en même temps, ils prennent surement exemple aussi !
    Bisous

    J'aime

    • C’est vrai que si on dit que le cœur s’agrandit avec le nombre d’enfant, le temps lui ne se rallonge pas et on ne peut accorder la même attention qu’à un enfant unique (après on fait comme on peut, et finalement les enfants sont contents quand on leur lâche un peu la grappe XD)

      J'aime

  3. Je n’ai pas d’expérience de ce côté là n’ayant que Miss E, mais le constat que tu fais est le même que celui de mes proches et amies qui sont dans le même cas que toi. Ma belle-soeur enceinte de son deuxième alors que son premier à 2 ans 1/2, disons qu’elle vit la grossesse complètement différement. En effet elle a moins le temps de se regarder le nombril et de se poser des questions par rapport à la grossesse.
    De toute façon en tant que maman on trouvera toujours que nos enfants grandissent trop vite.

    J'aime

    • Oui je crois que ta conclusion est juste. J’irai même plus loin en disant qu’en tant qu’être humain on trouve toujours que le temps passe vite (enfin sauf quand on fait la queue au supermarché). Moi par exemple, je me surprends souvent à avoir l’âge que j’ai et deux enfants (alors qu’au fond, je suis une grande ado XD)

      J'aime

  4. Super billet !
    Comme les commentatrices précédentes, je manque d’expérience parce que je n’ai qu’une fille pour le moment. Par contre je suis enceinte du deuxième de quelques mois et déjà je vis la grossesse complètement différemment, en effet ! Avant je passais mon temps sur Internet et dans les bouquins (pour, en effet, savoir entre autres si le bébé faisait la taille d’un pépin de raisin ou d’un noyau de cerise 😛 ) là absolument pas, je n’ai pas le temps, je suis focalisée uniquement sur mon aînée. D’ailleurs je culpabilise un peu (en même temps, j’adore culpabiliser donc c’est normal…) vis-à-vis du deuxième. J’ai l’impression qu’il recevra forcément moins d’amour et d’attention que mon aînée. Mais je culpabilise aussi vis-à-vis de ma fille aînée, je suis triste de penser qu’elle va probablement être bouleversée par la naissance (j’ai beau lui en parler, c’est difficile de la préparer réellement, elle ne peut évidemment pas bien saisir ce qui va se passer), elle va passer du stade « centre du monde » à « débrouille-toi toute seule je m’occupe de ton frère qui a du caca jusqu’au cou ». Attention psychologie de comptoir, je sais bien que je ne suis pas la première à dire ça, mais de toute évidence la position dans la fratrie a forcément un impact très fort sur la construction de la personnalité.
    Moi, je suis la dernière de ma fratrie, et encore aujourd’hui vis-à-vis des autres j’ai toujours l’impression d’être « la petite », celle qui ne sait pas faire, celle qui suit les autres. A l’inverse je suppose qu’en tant qu’aîné on a vite tendance à devenir indépendant et à vouloir commander ?…
    Alors comme toi, vis-à-vis de nos enfants, je trouve un peu dommage de leur imposer une position dans la fratrie (même si on n’y peut pas grand chose non plus !) et donc une sorte de modèle de construction de personnalité, comme toi je me dis que ça ferait du bien à ma Louvette d’avoir des grands frères et soeurs (mais seulement de temps en temps ! :P).

    Aimé par 1 personne

    • Oh cette culpabilité par rapport à l’ainé, je la connais bien. C’était vraiment au centre de mes interrogations en fin de grossesse. Manque de pot, on a pas eu le temps de finir de préparer l’ainé à ce qui lui arrivait, préparer un petit cadeau pour la naissance pour lui aussi … Je ne te mentirais pas en disant que tout a coulé de sources, les débuts ont été chaotiques chez nous (mais il y a eu d’autres raisons). Néanmoins, Putois a accepté son frère sans sourciller (c’est plutôt à nous qu’il en voulait); en l’intégrant dans la famille. J’ai un peu l’impression d’avoir ramené un chiot à la maison, et tout le monde s’en occupe (oui, la métaphore semble bizarre).
      Bien sur, l’attention n’est pas la même pour l’ainé. Mais c’était déjà le cas lors de la grossesse, et aujourd’hui Putois est content d’avoir retrouvé une maman qui peut à nouveau se rouler par terre.
      Quant à celle porté au bébé? Bah, on se pose moins de question et c’est pas pire.
      Après tout le monde prend sa place, un nouvel équilibre se crée.
      C’est un peu facile à dire mais fais leur confiance, il n’y a qu’eux qui te prouveront que c’était une bonne idée (et puis quand tu seras vieille et ennuyante, ils seront bien content de ne pas être enfant unique -argument cynique-)

      J'aime

  5. J’ai vraiment beaucoup aimé ton petit billet. Effectivement, je ne pense pas qu’il grandissent plus vite mais en tout cas ils sont stimulés différemment c’est certain et je pense qu’on leur fiche un peu plus la paix aussi. En même temps, on peut pas être partout 🙂

    J'aime

  6. On entend souvent que les deuxièmes grandissent plus vite, que les filles sont plus débrouillardes que les garçons… Je n’en suis pas persuadée. C’est tellement dur de faire la part des choses ! Entre la place dans la fratrie, le caractère, l’expérience (ou non) des parents… C’est un cocktail avec de nombreux ingrédients !!! Malo ne fait pas les choses comme Petit Putois et c’est tant mieux, sinon tu t’ennuierais à tout refaire pareil 😉

    J'aime

    • Oui on savoure leurs différences ..Parfois ça serait plus facile s’ils fonctionnaient pareil,une fois qu’on a un mode d’emploi c’est bon. Mais tu as raison, la plupart du temps ça serait ennuyeux.

      J'aime

  7. Cela doit dépendre du rythme de chacun mais, d’après les témoignages de mamans autour de moi et ma propre expérience, les petits deuxième sont tout de même très tirés vers le haut par l’ainé ! En plus, pour peu qu’ils soient un peu rapprochés, le cadet sera moins couvé que le 1er, devra devenir un peu autonome et partager son temps un peu plus vite que l’ainé !
    Chaque enfant est différent mais nos principes, nos façons d’éduquer, de voir les choses évoluent aussi avec le nombre d’enfants !
    Mais, le temps file de plus en plus vite, C’est indéniable !

    Virginie

    J'aime

  8. Je suis totalement d’accord avec ton billet. Bon, je manque d’expériences puisque Manon n’a pas encore 3 mois mais je la trouve beaucoup plus éveillée que Chloé à son âge. Elle regarde beaucoup sa sœur, on dirait presque qu’elle l’admire, essaie de papoter… à voir si dans le temps, ceci se confirme… Après, il y a peut être le fait qu’on court après le temps, les journées passent trop vite (du moins de mon côté) j’ai l’impression d’avoir le temps de rien. Et hier, je me suis rendue compte que mon bébé allait avoir 3 mois et ma grande bientôt 2 ans !
    Marine
    Lftrouck

    J'aime

  9. Et ben moi, je viens contredire tout le monde avec mon petit pépère après un premier speed … À part les dents (et les nuits, ce qui n’est pas si mal), LutinCoquin fait tout bien plus tard que son frère …
    D’ailleurs, j’ai du mal à réalisé qu’il a eu un an !! Voyons, je vient à peine de sortir les vêtements en 12 mois et il marche tout juste à 4 pattes, il a 9 mois et je vous ferais un joli bilan pour ses un an en octobre :D.
    Donc même si il peut y une envie de suivre le(a) grand(e) frère (soeur), c’est aussi beaucoup une question de caractère et de manque de temps pour les scruter sous toutes les coutures. Ce qui, si ça a quelques inconvénients, présente aussi des avantages non négligeables : parents plus zen, moins de pression, plus de liberté (l’aîné a survécu), moins de temps pour tout (et donc stresser sur les retards imaginaires)

    J'aime

    • Oh j’ai pensé à tes enfants.en écrivant mon article.
      C’est rigolo car.la douce évolution de Lutin Coquin me rappelle celle de Putois. Du coup pour moi ils est dans les clous,dans mes clous. Mais c’est sûr qu’après ton ainé moteur,ca dénote. Du coup ça fait le petit dernier dans.es.jupes de.sa.mère (oui on trouve toujours des cases où les ranger,alors qu’au fond on s’en fiche)

      Aimé par 1 personne

      • T’inquiètes, la barre fatidique des un an le fait progresser à grande vitesse 😉
        Et oui, Putois et lui sont parfaitement dans les clous, c’est FeuFolet qui a une petite avance moteur.
        Bon, le problème, c’est qu’il est restera pas « mon petit dernier » 😂

        J'aime

  10. Pour le moment je ne saurais dire si Mini A grandit plus vite que Petit M vu qu’il n’a que 3 semaines mais lors de la visite des 8jours, le médecin nous a d’abord dit « ne comparez jamais votre enfant avec les autres bébés, il est né 14 jours trop tôt donc il aura toujours 14 jours de retard » puis quelques minutes plus tard il nous dit « vous verrez il va grandir vite c’est un deuxième il va être tiré par son grand frère! » >> ahahah donc affaire à suivre mais vu ton article ça prouve qu’ils grandissent plus vite… à bientôt

    J'aime

    • Ah ouais mais les médecins sont les premiers à comparer les enfants pour voir s’ils sont dans les clous.
      Bon moi je ne peux pas m’en empêcher, pour être sure que je ne loupe pas un truc. Mais c’est rigolo, mon premier était un accouchement programmé, donc en avance de 12 jours avant le terme prévu et je me disait toujours qu’il avait quelques jours de marge XD Et pourtant médicalement ces petits jours n’ont pas tant de sens. Bon le deuxième a 7semaines d’avance alors bon, je le compare à ceux de son âge réel, ceux de son âge corrigé … enfin quand je dis compare, je regarde quel progrès il devrait faire à son âge. Enfin pour la visite des 6mois on a fait le bilan des quatre mois (il avait 4mois et une semaine en âge corrigé) et la pédiatre a dit qu’il avait tout bon, que si on ne lui avait pas donné son âge et montrer mon bébé elle aurait estimé qu’il avait entre 4mois et quatre mois et demi. Je lui ai dit qu’il savait même faire des choses en plus (je pensais au fait qu’il se retourne), elle a dit non …. bref, moi je le trouve génial mon bébé de tout façon!

      Aimé par 1 personne

  11. Coucou, je découvre ton blog ! chez moi ils ont 2 ans et 6 mois d’écart … Autant bb2, Loulou, je ne l’ai pas vu grandir et évoluer comme Louloutte, bb1 … beaucoup moins de temps, temps partagé entre les 2 enfants . Mais Loulou a marché plus tard, il a trainé pour certaines choses contrairement a sa soeur ; mais par contre il a 2 an il met ses chaussures tout seul fait des douches … chose que sa soeur ne faisait pas au meme age !
    Peut importe ils grandissent trop vite =)

    J'aime

  12. Mon p’tit 2ème a 10 mois. Quand je pense que dans deux mois, nous fêterons son 1er anniversaire, j’ai un goût doux-amer, j’ai l’impression qu’il grandit plus vite et plus « tout seul » que le 1er. Sa naissance a été quasiment simultanée avec l’entrée à l’école de son grand frère et j’ai souvent le sentiment de lui faire subir le rythme de son grand frère! et parfois je me retourne et hop il fait un nouveau truc, qui me surprend! Bref lui à l’air très heureux comme ça! Finalement le temps qu’on ne passe pas avec lui, il le passe avec son grand frère, ou apprend à faire seul (ce qui est important et enthousiasmant pour lui aussi). Finalement c’est pour moi maman que c’est le plus dur : toujours cette satané culpabilité de ne pas accorder assez de temps à l’un comme à l’autre d’ailleurs!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s