Virée shopping

J’ai refilé les mômes à leur père et je suis partie magasiner. Non. En réalité, ça ne s’est pas tout à fait déroulé comme ça. Il y a eu un cumul de constatations désespérées « je n’ai plus rien à me mettre » devant mes tiroirs débordants et des autres pleines d’espoir « ça a l’air pas mal » devant des vitrines scintillantes. Ce jour-là, j’ai longtemps hésité entre faire une sieste ou faire les boutique mais Papa Breizh a tranché en me mettant dehors. Il paraîtrait que sinon j’aurais regretté vu à quel point je lui parle de mes envies shopping depuis plusieurs semaines.

Ce n’est pas la première fois que ça me toque comme ça. J’y suis d’ailleurs allée quelques fois depuis la naissance de Malo, en revenant les mains vides ou presque. Ou plutôt, en revenant les bras chargés de fringues pour mes garçons. Comme beaucoup de mamans, je pars faire les courses pour moi et reviens avec des cadeaux pour les enfants. On a beau croire qu’il n’y a aucun vêtement sympa pour les petits gars, force est de constater que j’en trouve toujours à foison. Cependant cette fois ci, je m’étais promis de ne même pas jeter un œil vers les rayons poussin.

L’urgence de se refaire la garde robe était là. Mes placards avaient beau menacer d’exploser, les tas de fringues se multiplier dans tout l’appartement et le panier de linge déborder, rien n’allait plus. Rien n’allait plus car visiblement mon corps avait changé. Deux grossesses, ça marque. Même en ayant retrouvé mon poids d’avant, je n’avais plus mon corps d’avant. Presque plus aucun de mes soutiens-gorge ne me va. Mes côtes se sont élargies pour faire de la place aux bébés et mes seins se sont ramollis d’avoir été tant gonflés. Moi qui avait le fessier généreux et rebondit, il n’en restait que la générosité. La taille de pantalon restait la même, mais pas l’effet. Une perte de tonicité générale.

Rien n’allait plus non plus car ma tête avait changé. Je n’étais plus la même. Je suis maman. Deux fois. Maman de deux garçons, je voudrais être jolie pour qu’ils soient fiers de moi.

Je venais de passer plusieurs mois enceinte à m’habiller comme je pouvais puis plusieurs mois en congé maternité à faire au plus pratique. Maintenant que je retournais au travail, il me fallait une autre garde robe. Je me souviens qu’après ma première grossesse, je n’en pouvais plus des vêtements de maternité informes ou de ceux qui s’ouvrent par devant pour allaiter. Je ne portais plus que des pièces fermées jusqu’au cou et qui marquaient la taille. Aujourd’hui je me sens mère de famille. Je regarde mes robes en les trouvant un peu trop courtes pour être raisonnables. Je ne me sens plus en phase avec le contenu de ma commode.

En arpentant les magasins, je repérais des trucs pas mal. Mais était-ce suffisant? Quelques mois auparavant, j’avais fait un tri drastique dans mon armoire selon la philosophie KonMari : Il s’agit de garder les objets qui vous rendent heureux, ce qui dans le domaine vestimentaire équivaut à choisir les habits dans lesquels vous vous sentez belle. J’avais envie de coup de cœur. Dans les boutiques, je me tournais et me retournais face au miroir en me demandant si je pouvais porter cette tenue au travail, si mon corps était mis en valeur, si je ressemblais à la maman que j’avais envie d’être, si j’étais belle ou encore si je pouvais me baisser pour jouer avec les enfants sans qu’on ne voit mes fesses. Donc je suis rentrée à la maison sans rien.

Quelques jours plus tard, j’y suis retournée pour finalement acheter deux pièces que j’avais essayées : un petit haut en dentelle pour le travail et une robe en jersey pour mes jours de maman au foyer… Et un lot de chaussettes Minions et de caleçons Cars taille quatre ans.

Et toi? Est-ce que tu as aussi du mal a t’habiller depuis que tu es maman? As-tu changé se style vestimentaire?

Publicités

18 réflexions sur “Virée shopping

  1. Style vestimentaire… je suis ce qui s’appelle un cordonnier mal chaussé! Je suis modéliste/styliste et pourtant je n’ai jamais rien qui me va, du moins je n’aime rien sur moi. Comme toi les grossesses ont modifié mon corps, fesses plates, seins qui je sais vont devenir des gants de toilette post allaitement. Bref tout ça ne vend pas du rêve et je n’arrive pas à acheter des choses « à la mode » mon truc c’est jean tee shirt! Pour la mode garçon tout à fait d’accord avec toi toujours des petites mignonneries à acheter.

    J'aime

    • Ah merde pour le coup de cordonnier. Mais Jean Tshirt c’est un basique intemporel non? En fait tu te fous du style parce que tu as toujours le style… (oui oui, c’est le coup du verre à moitié plein).
      Moi je vis dans une grande ville alors il y a toujours des petites minettes joliment sapée qui font te sentir encore plus mal habillée (bon y a aussi ce gars qui met que des minis short et des gens aux goûts bizarre mais bon).

      Aimé par 1 personne

  2. Oh comme je te comprends! Je suis atteinte du même syndrôme (partir avec des envies de folies pour soi, et revenir avec des trucs pour mes minettes seulement). Et puis quand je pars avec l’envie de trouver, je ne trouve rien ; quand je pars dans envies précises, là j’ai plein de coups de coeur! Bref. Ca fait du bien de chercher, déjà, de trouver encore plus, mais je n’ai pas changé trop de style vestimentaire après les enfants, par contre j’ai régulièrement l’envie de changer d’air, d’acquérir de nouveaux vêtements pour changer, pour me sentir à la mode et jolie, autant que faire se peut. C’est tellement important, mine de rien, pour se sentir épanouie! Alors vive le shopping!

    J'aime

    • C’est rigolo parce qu’en même temps que j’écrivais (ou que je pensais à écrire ) mon article j’ai eu une pensée pour toi qui publiait des photos de tes derniers achats sur instagram XD (des choses pour toi et des autres pour tes filles).
      J’ignore si le fait d’avoir uniquement des filles ou uniquement des garçons change, j’ai peur de ne mettre bientôt que des joggings pour pouvoir les conduire aux foot plus facilement (oui je vis dans les stéréotypes)

      J'aime

  3. Tout pareil, si je vais acheter pour moi, généralement je reviens avec des trucs pour ma Miss E.
    Bon par contre ma garde-robe n’évolue pas ou peu. Faire du shopping J’ai adoré ça à une période, mais désormais fouiner, regarder, essayer dans des cabines minuscules et surchauffée, la musique et le bruit en fond, je sature très très vite. Donc je rentre très peu dans les magasins, sauf pour acheter quelque chose de précis. Vive internet pour ça !

    J'aime

    • Oui le ras le bol du shopping et en particulier des essayages, je l’ai aussi. Contente de ne pas être la seule. J’ai la flemme d’avance. Par contre sur internet, j’ai du mal à sauter le pas pour les vêtements : tu ne vois pas la coupe sur toi, tu ne peux pas toucher la matière…et pourtant quand j’étais jeune, on faisait de grosses commandes sur la redoute et on renvoyait ce qui n’allait pas. Mais là, j’ose moins renvoyer.

      J'aime

  4. Je me retrouve énormément dans cet article. Même souci d’habits qui ne me vont plus malgré un poids redevenu normal (je parle de BB1 hein 🙂 ) même souci aussi d’habits qui ne sont plus en phase avec ce que je suis. Du coup j’espère bien faire quelques virées shopping à la fin de mon congé parental et j’espère avoir plus de chance que toi 🙂 .

    J'aime

    • Je crois que c’est une question d’état d’esprit. J’ai envie de changement mais je ne sais pas trop vers quoi, j’ai envie de plein de couleurs claires pour être (ou avoir l’air d’être) une maman zen mais j’ose rarement le clair (parce qu’on voit les sous vêtements).
      Quand Malo était encore à l’hôpital je suis allée chez le coiffeur pour couper court mes longs cheveux et les éclaircir, pourtant même si tout le monde voyait la différence, j’avais toujours la même tête. J’avais besoin d’un changement, un peu comme tu changes de coupe de cheveux après une rupture.

      J'aime

  5. J’en suis encore au stade où j’achète des vêtements qui s’ouvrent sur le devant pour allaiter mais moi aussi ça commence à me peser. Je suis allée faire les soldes mais rien ne se que j’ai essayé de m’allait. Je crois que mon corps à changé mais j’ai pas envie de le voir pour l’instant.

    J'aime

  6. Coucou, je te lis depuis quelque temps dans l’ombre, et enfin je prend le temps de commenter ! J’aime bien tes articles et je me reconnaît souvent dans tes questionnements.
    Je me reconnaît complètement dans ton article, depuis la naissance de mon premier, j’ai beaucoup de mal à m’habiller, à acheter des vêtements pour moi… Je vais rarement faire les magasins et quand je le fais, malgré mes bonnes résolutions, je reviens avec des trucs pour les enfants et pas pour moi !!! Bref, j’essaie de faire des efforts mais ce n’est pas facile…
    La semaine prochaine, j’ai une journée sans enfants (Youhou !!!) et j’ai l’intention de faire les magasins juste pour moi… J’espère que je vais réussir à me trouver des choses et à me faire plaisir ! Enfin tout ça pour dire que tu n’es pas la seule…

    J'aime

    • Merci d’être sortie de l’ombre pour me laisser un petit mot ^^
      C’est rigolo, j’ai toujours l’impression que les gens qui me lisent, commente, et que les autres, passent là par hasard. J’ai du mal à penser qu’on puisse venir de temps en temps (enfin sur les grand blog, je fais pareil XD)
      Bref, comme j’ai mis un temps infini à répondre, ta journée a surement eu lieu et j’espère que tu as pu en profiter un peu (ne serait ce du bonheur de retrouver es enfants le soir)

      J'aime

  7. Alors moi quand je cherche quelque chose je trouve pas. Par contre, quand on est en vacance et que je ne cherche rien de particulier, je trouve ce qui me manque. Alors maintenant, je cherche plus.
    Par contre, pour le moment, mon style n’a pas trop changé. Je met toujours mes robes d’il y a 10 ans par contre y en a deux qui vienne de me lâcher. Et j’ai vite trouver deux remplaçante sans chercher. (Ouf)
    Moi, sinon c’est pour trouver des pantalon que c’est une vrai galère. Mais j’ai trouvé une boutique ou il m’arrive de trouver mon bonheur de temps à autre (Bonobo).
    J’espère que tu aura plus de chance la prochaine fois 🙂

    J'aime

  8. Même quand je me dis « allez aujourd’hui je regarde pour moi et non pour bébé » en général je je trouve pas grand chose. Je n’éprouve plus autant de plaisir à faire du shopping pour moi. Par contre mon style n’a pas véritablement changé, si ce n’est que je ne trouve pas le temps de prendre soin de moi alors que j’aurais bien besoin d’un ravalement de façade ;D
    Bises

    J'aime

  9. Je n’ai jamais été une grande adepte de l’armoire qui déborde … donc le concept de garde robe capsule me convient très bien. Avec l’arrêt de l’allaitement de LutinCoquin, j’ai aussi fait un tri drastique dans ma garde-robe, mais finalement, mon style à peu évoluer : j’aime les t-shirts colorés et confortable (qui descende bien sur les hanches), mes sacro-saints jeans, quelques robes …
    Mon gros craquage solde en janvier, ça a été de refaire l’intégralité de garde-robe coté sous-vêtements, car même sans avoir perdu de taille de bonnet, ls ont clairement changer de forme. Pour cet été, j’ai tenté les petits hauts fait moi-même (avec un succès moyen) et je me tourne de plus en plus vers des marques éthique (#mamanbobo)

    J'aime

  10. J’ai toujours détesté faire du shopping pour moi. Au lycée, j’y allais avec ma jumelle: je pouvais l’envoyer en cabine pour essayer à ma place. Comme d’autres, mon style a très peu évolué depuis et les grossesses m’ont encore plus éloigné des magasins pour moi. Je n’achète quasiment plus que sur internet sur coup de coeur.

    J'aime

  11. Je vous suit depuis peu, en me disant en regardant la dernière photo  » ah je connais cet endroit » cocasse de voir que nous sommes du même coin de France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s