L’impossible équation

Deux enfants : un et trois ans. Un travail à 50% à 75km. Une place en crèche qui ouvre de 7h45 à 17h45.

Les petits sont en vacances dans deux semaines. Le papa repart dans trois. A 800 km. Pour trois mois.

Si je donne du doliprane à 7h00 à mon fils de 9kg qui a 38°C de fièvre, à quelle heure appellera la crèche?

Mercredi 9h26, j’attaque le pot de Nutella à la cuillère. 9h32, plus que huit heures avant que Papa Breizh ne rentre du travail. Je sens que la journée va être longue.

Et si je prenais un congé parental complet? 390€ de la CAF contre 250€ pour le congé partiel auquel s’ajoute un demi salaire. Déduire le tarif des transports, la crèche,la cantine et le périscolaire. Rajouter le prix des repas de midi.

Penser à ne pas oublier de prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue pour Malo dans deux ans.

Si je me lève à 6h00, que je réveille les enfants à 7h00,qu’ils déjeunent jusqu’à 7h30 et que je change la couche de Malo pendant que Petit Putois se brosse les dents, on peut être à l’école à 8h00 pour que j’attrape le train de 8h45. 6h00 le réveil sonne, 6h10 je me lève, 6h30 le bébé pleure, 8h00 Putois refuse de se laver les dents.

Moi : 9 semaines de congés par an. Petit Putois : 16 semaines.

Si la boite de lait est remplie au 1/3 mardi soir, peut-on attendre vendredi après-midi, sur le chemin du retour de l’orthophoniste, pour en racheter? Mais si elle est plutôt vide au 2/3?

Si j’ai rendez-vous chez le pédiatre mercredi matin 9h30 avec Malo,est-ce que j’emmène Petit Putois? Sachant que : A: Le cabinet se situe à 30 minutes à mes pieds et 45 minutes à ceux de Putois. B: Le médecin a entre 30 minutes et 1heure30 de retard. C: L’école ouvre de 8h30 à 11h30. D: Il faut emporter le vaccin conservé entre 2 et 6°C.

Penser à respirer.

Regarder son agenda : Payer la crèche, envoyer une copie des factures du quatrième trimestre 2017 pour une prise en charge partielle de l’employeur, donner de la vitamine D à l’aîné, ouvrir un compte bancaire au petit, encaisser le chèque de Noël de mamie. Refermer l’agenda.

Est-ce que le tiers payant de la facture d’orthophonie de décembre a été pris en charge par la mutuelle? Où est cette foutue facture? Ah voilà! Où sont ces putains de relevés de remboursement? Tiens, c’est quoi cette facture de cantine? Est-ce que je l’ai déjà payée?

3h30: Si Malo se rendort,il me reste deux heures trente de sommeil. 4h25 : Malo a les yeux fermés depuis trois minutes,encore une minute et c’est gagné. 5h00 : Si je me rendors,il me reste une heure de sommeil. 5h52: Je me rendors. 6h01:le réveil sonne.

 

Deux enfants: Un et trois ans. Une maman. L’équation impossible que je résous tous les jours.

34 réflexions sur “L’impossible équation

  1. Je compatis, vraiment, beaucoup … et je mesure ma chance d’etre mum’preneur au foyer, j’y gagne un peu dans l’équation … 😚
    (Même si, genre, cette semaine on a expérimenté « arrêt maladie de la nounou » + « trouver un mode de garde alternative pour LutinCoquin quand la nounou est en vacances et maman en formation » … à l’autre bout du département … de 9h à 17h, quand l’école fait 9h-16h30 … (et là, je dit merci la garderie sans horaire fixe)

    J'aime

    • Je pense qu’en effet être à la maison simplifie parfois certaines équations, jongler avec des horaires de travail n’est pas évident. Néanmoins c’est difficile pour plein d’autres raisons (moins de reconnaissance sociale, le besoin parfois de changer d’air, le partage des tâches qui parfois m’incombe qu’à celui qui est à la maison…). Je pense qu’émotionnellement c’est lourd aussi, enfin tout dépend de comment on le vit.

      Aimé par 1 personne

  2. Bon courage !! Bravo à toi de réussir à résoudre cette équation tous les jours ! Bravo pour ton courage !
    J’espère que la formation de ton mari se termine bientôt, pour que vous puissiez retrouver un équilibre tous les quatre.

    J'aime

    • Bah c’est pas pour tout de suite. En mars il repart et reviendra en juin. Mais malheureusement nous ne savons pas où il sera affecté en septembre (mais ce qu’on sait c’est que ça ne sera pas ici)
      Bon plus le nombre d’enfant augment, plus les équations se complexifient 😉 Même avec un papa à la maison.

      J'aime

    • Une belle jambe, c’est déjà pas mal…enfin si je pouvais en avoir deux… 😛
      Après, être seule complique les choses, travailler loin, avoir deux enfants,…. je sais que tu partages certainement certaines équations même si les chiffres sont différents. Et toi en plus tu dois t’investir dans la crèche!

      Aimé par 1 personne

  3. Oh la la! Je me revois quelques mois en arrière bien que je n’ai qu’un seul enfant. Aujourd’hui on sort un peu de cette période mais c’est pour mieux y replonger dans quelques mois (j’espère). En attendant, tu as tout mon soutien 🙂

    J'aime

    • Oui, pas besoin d’avoir plusieurs enfants. Tiens, rien que les débuts avec un nourrissons, où tu calcules le temps entre deux repas, les quantités de lait ou de purée, le nombre de selles…. XD Bon c’est vrai, ça se tasse quand ils grandissent (enfin quoique, je vois la collègue de mon homme, trois enfants, et des aller-retours entre toutes leurs activités extra scolaires, pff)

      J'aime

  4. Respect !
    En même temps quand on a pas le choix on fait comme on peut.
    Enfin, je savoure ma chance. Bon courage à toi quand même. J’espère que la fin du tunnel arriverait et que tu pourras enfin profiter !

    J'aime

  5. Tu m’as bien faite rire…..parce que tu écris et décris sacrément bien toutes ces équations….et en même temps, je compatis du fond du coeur….tu as beaucoup d’humour, ton joli blog est une pépite….mais avant le burn-out, pense à te REPOSER, fais la sieste et grapille qq moments pour toi si possible, dors et laisse reposer ton cerveau en ébullition… tu peux aussi noter chaque jour dans un carnet ou joli cahier un petit bonheur….cela fait un bien fou de le relire ensuite….COURAGE, tu verras ces périodes finissent par passer!!!!

    J'aime

    • Merci beaucoup pour tes gentils mots!
      Je ne sais pas si j’aurais encore le courage de noter 3choses positives, même s’il y en a plein aussi (faut pas se leurrer, c’est pour ça qu’on tient).
      Par contre je désespère du concept de burn out parental, même pas la possibilité d’un arrêt de travail de mère TT

      J'aime

  6. Ton article est poignant et explique si bien la charge mentale qui peut être épuisante. Plein de courage et de pensées pour cette traversée, j’espère que tu trouves du réconfort auprès de tes petits et de leurs pitreries.

    J'aime

    • Merci beaucoup!
      Ouaip, gerer trois personnes (et un chat), c’est pas évident, ça l’est des fois moins que d’autres.
      Bien sûr ça n’efface pas l’amour, les bons moments et le rire. Parfois ça prend un peu trop de place dans la tête, et parfois on relativise !

      J'aime

  7. Je compatis tellement. Je ne suis pas seule à gérer les deux, je ne travaille pas pour l’instant et pourtant, j’arrive à me noyer dans un verre d’eau parfois ! Alors, juste bravo, tu fais ce que tu peux, au mieux et avec amour ! Retiens surtout ça !

    Bises et courage
    Virginie

    J'aime

    • Merci pour tes mots!
      C’est rigolo ce que tu dis, quand on voit tout ce que tu fais, toute ton énergie. Et puis avec ton article sur le fait de profiter, j’ai découvert avec tes liens ceux où tu évoquais tes moments difficiles aussi, ça m’a beaucoup touché et je comprends mieux aussi ton envie de bien faire.

      Aimé par 1 personne

  8. Mon équation personnelle me semble tellement plus facile à gérer que la tienne et pourtant je me suis reconnue sur de nombreux points. J’ajoute : s’il boit moins de 180 ml ce soir, se réveillera-t-il avant 5 heures pour boire ?

    J'aime

    • Je ne suis pas mécontente d’en avoir fini avec les calculs sur les doses de lait et le temps entre deux repas. Le soir, il mange son bib’ de 240ml et mange un peu avec nous à table (et les soirs de weekend, c’est double ration pour qu’il tienne toute la nuit!)

      J'aime

  9. J’adore ce billet… je suis nulle en maths, j’espère que ça n’handicapera pas mon organisation de jeune Maman… Tu résumes parfaitement ce qui m’attend après ma reprise du boulot en mai! J’ai ( pas ) hâte, mais pas du tout en fait!

    J'aime

    • En tout cas moi je suis bonne en maths et ça n’a pas aidé! XD
      Bon courage pour la reprise, tu verras, au final, c’est pas si dur que ça (enfin pas plus que l’arrivée d’un bébé en fait, du coup, après l’aventure que tu viens de vivre, tu es parée pour tout)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s