Quand il reviendra

Il est parti un peu plus tôt que prévu. Il reviendra dans bien plus longtemps que voulu. La faute aux trains. Avant de partir, il a regardé Malo et lui a dit « Quand je reviendrai, tu marcheras. ». Je crois bien qu’il a raison.Il y est presque Malo et Papa Breizh revient dans beaucoup plus que presque.

Moi je m’étais dit, quand il reviendra, ça sera la jungle ici. Rapport aux noyaux d’avocat que j’essaye de faire pousser. Mais là déjà j’y crois moins.
J’aimerais bien aussi, d’ici qu’il revienne, faire le ménage à fond dans la chambre des enfants et surtout dans la nôtre. Cette pièce est toujours celle qu’on fait en dernier, et du coup celle qu’on ne fait jamais. Celle où on entasse les cartons de vêtements de toutes tailles (bébé, enfant, adulte), les papiers à trier, les médicaments, les sachets remplis de sachets, les décorations de Noël … Mais là, je n’y crois pas plus que les avocatiers, peut-être même un peu moins, et pourtant je n’ai pas la main verte. Mais d’ici là, j’aurai pris rendez-vous chez l’ORL, appelé ma Mutuelle et envoyé mes feuilles de soins de l’année dernière à la CPAM. Enfin j’espère.

Quand il reviendra, Petit Putois entamera ses dernières petites vacances de la petite section. Déjà la dernière ligne droite avant l’été. Déjà presque la fin de cette première année d’école, une vie.

Si ça se retrouve d’ici son retour, on aura rangé les manteaux d’hiver. Certainement qu’ils pendouilleront toujours dans le couloir pour ne pas offenser l’adage d’avril, surtout par superstition. Aura-t-on déjà passé notre première journée de l’année en Tshirt?

Quand il reviendra, ça sera peut-être la fin des grèves. Mais là, je crois qu’il y a plus de chance que mon avocatier pousse tellement que ses branches me permettent de construire une armoire pour le bordel de ma chambre. Mais d’ici là, j’aurais moi-même bien galéré avec ces histoires de trains.

Quand il repartira, ça sera la dernière ligne droite, encore un mois et demi de séparation. On aura déjà fait le plus gros. Quand il repartira, on ne saura pas encore où il sera l’année prochaine. Quand il repartira, on attendra avec impatience la semaine des deux ponts pour le garder avec nous un peu plus longtemps.

Lundi midi, il est parti. Et c’est un peu triste ici.

Publicités

25 réflexions sur “Quand il reviendra

  1. courage petite maman ! pas facile de gérer la maison et les petits quand on est toute seule, pas facile de gérer l’absence de papa, mais quand il sera de nouveau là, vous profiterez d’autant plus de beaux moment ensemble !

    J'aime

    • Merci beaucoup pour tes doigts croisés. Effectivement la distance c’est déjà difficile dans un couple, mais avec des enfants c’est encore plus tendu. Je me demande comment font les femmes de militaires (surtout avec le risque) ou d’hommes qui se déplacent beaucoup.

      Aimé par 1 personne

  2. 😔 j’ai envie de te faire un gros câlin et pleins de bisous 😚
    Je t’admire, je n’ai jamais su « vivre sans » mon homme … mon seul stage loin, je me suis dit « non, non, je ne rentrerais pas trop pour économiser mon argent … » je suis rentrée 3 week-end sur 4 😶

    J'aime

    • Plus jeune, j’ai vécu à distance avec un chéri pour cause d’études dans des villes séparées, je m’étais dit ‘plus jamais’ mais bon, on ne m’a pas vraiment laissé le choix… 😛 Mais l’avantage quand tu as deux enfants en bas âge, c’est que tu n’as pas trop le temps de t’apitoyer sur ton sort XD

      Aimé par 1 personne

    • Mais il est parti avec tout mes stylos colorés. Il a un souci avec les fiches de révision mais moi je ne peux plus faire un joli bullet journal. On a de vrais soucis j’te jure!
      Merci pour le compliment et le courage 🙂

      J'aime

  3. Oh, je te souhaite bon courage ! Déjà, ce n’est pas simple de vivre éloigné (nous l’avons fait pendant 3 ans) mais avec les enfants et le boulot a gérer, c’est encore plus difficile !

    J'aime

    • Merci beaucoup!
      Je me demande comment on a pu être dépassés à deux adultes et un enfant alors que maintenant je suis un adulte et deux enfants XD (bon je suis dépassée quand même). Quand le papa est revenu en stage en février et qu’on était deux, je me suis dit ‘les doigts dans le nez’

      J'aime

  4. A chaque fois, que je te lis, je me dis que tu t’en sors comme une cheffe. J’espère pour vous que la famille pourra être réunie l’année prochaine !
    (et peut-être que bébé Malo va attendre le retour de son papa pour marcher ?!)

    J'aime

    • Oh merci beaucoup, ça me touche tellement. Disons que les circonstances font que je n’ai pas tellement le choix d’assumer. Maintenant je ne suis clairement pas la mère que j’aimerai être (enfin surement avec le papa ça serait pareil). Ce qui est surtout dur c’est quand vraiment je m’énerve, je n’ai personne à qui passer le relais.
      Mais je pense souvent à un conseil que tu m’as donné (sur le fait de faire des pâtes) et j’ai aussi revu mes ambitions à la baisse.

      J'aime

  5. Bon courage à toi! C’est pas facile d’être seule et je déteste quand Monsieur Bob part en déplacement même si c’est clairement moins longtemps que pour toi et ton homme.
    Je suis certaine que tu assures et que vos retrouvailles seront magiques 🙂
    A très vite!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s