Promenons nous dans le potager

Dans ma conception de la mère parfaite, le rôle nourricier arrive presque en premier. L’alimentation de mes enfants a toujours été un sujet de la plus haute importance. Ainsi, j’ai eu du mal à déléguer le moment du biberon par exemple, c’est d’ailleurs peut-être pour ça que Petit Putois n’a su prendre son lait seul qu’après deux ans. Et Malo que depuis deux jours… De même lors de la diversification, j’en ai beaucoup voulu à Nounou d’avoir introduit de nouveaux aliments avant moi. Rassurez-vous, je ne suis pas une hyper maniaque du contrôle et je partage volontiers d’autres tâches comme les changements de couches.

Il y a un aspect diététique d’un côté, vouloir le mieux. Le lait maternel parce que c’est le meilleur, du bio parce que c’est le moins pire….même si la vie m’a fait lâcher du lest de ce côté. Mais je ne vous dis pas que je ne culpabilise pas devant les tas de céréales sucrées industrielles et les gouter en sachet qu’avalent mes enfants. En même temps, ils préfèrent les compotes en gourdes aux miennes, je n’y peux rien.

Mais surtout il y a un aspect hédoniste. Parce que j’aime manger et j’ai envie de partager ce plaisir avec eux. C’est important pour moi de leur faire découvrir les goût des choses notamment celui des fruits et des légumes (parce que le vrai goût du lait directement tiré du pis de la vache, ça me tente moins). Lorsque Petit putois était petit, nous étions adhérant à une Amap et avions un panier hebdomadaire. Plus tard, mon petit plaisir du samedi matin était d’aller au marché chez mon maraicher préféré (celui qui vous rajoute toujours un poireau et trois carotte) faire le plein. Dans notre nouvelle ville, trouver un petit marché était une de mes priorité. Autant vous dire que j’ai déchanté devant les étals de bananes et de Pink Lady à 6.99€/kg du marché dominical et que j’ai déprimé devant les courgettes flétries du Leclerc. A force de persévérance, j’ai fini par trouver de quoi me ravitailler avec des producteurs locaux.

Il y a quelques jours, on a encore un peu poussé l’expérience en allant à la cueillette d’octeville ramasser nous même nos légumes. Les garçons ont débuter par la récolte des tomates cerises comme dans le jardin de mamie cet été. Ensuite les grosses tomates. Puis c’est parti en sucette avec des tours de brouettes, des mômes qui courent partout et une maman qui a envie de tout prendre. Pour moi qui rêve d’un jardin, c’était le pied. Les enfants se sont bien amusés aussi  et au final on a pris pleins de légumes aux couleurs bizarres. Maintenant il serait eut être temps d’y retourner car on n’a plus de Rubinette.

Et toi, tu as déjà testé ce type d’activité?

Publicités

19 réflexions sur “Promenons nous dans le potager

  1. C est super ! Je n ai jamais testé ca mais je trouve ca intéressant de découvrir ton rapport à la nourriture en rapport avec tes enfants 🙂 . Ici Ils me causent quelques soucis sur le sujet et c est drole j ai prévu d en parler ce soir !

    J'aime

    • Oui finalement l’article que je voulais court , juste pour parler de la cueillette, a un peu dévié. Et puis j’avais encore des choses à raconter, donc j’en ai fait un autre article voire même un autre autre XD

      J'aime

  2. Chez nous c’est marché tous les dimanches pour faire de stock de fruits et de légumes frais pour la semaine chez notre gentil maraîcher.
    La cueillette, il faudrait que l’on tente plus souvent, je suis sûre que ça plairait à ma grande. Pour le moment on l’a fait seulement pour les fraises au début de l’été. Et autant qu’il qu’il ne fallait pas compter sur elle pour remplir le panier, elle s’est bien régalée.

    J'aime

    • J’aime bien quand le marché est le dimanche, j’ai une tendance à déprimer le dimanche parce que les magasins sont fermés alors ça me remonte le moral XD
      Pour les fraises ça doit être chouette aussi pour les enfants. Par contre chez nous, pas le droit de goûter, du coup je ne sais pas si c’est une bonne idée (c’est plus simple de ne pas goûter un potiron)

      J'aime

  3. Ici c’est beaucoup marché aussi !
    La cueillette, on la fait de temps en temps mais je n’en raffole pas. Il faut prendre la voiture, caler en fonction des siestes… c’est assez vite toute une expédition !
    Par contre, tes photos de citrouilles me rappellent qu’en ce moment c’est le festival de la courge chez nous, il faudrait qu’on y emmène les enfants !

    J'aime

    • Oui je t’avoues que c’est moins efficace que le marché. Quoique finalement certains légumes étaient déjà cueillis, en libre service. Mais c’est aussi l’occasion d’être au grand air dans la nature (nous vivons dans un appartement en ville).

      J'aime

  4. Comme je comprends cette difficulté de trouver de nouveaux repères pour manger sainement quand on change de lieu d’habitation. En arrivant à Dubaï, et pendant près de 6 mois, nous avons mangé des légumes insipides (et qui venaient parfois de l’autre bout du monde…). Mais nous avons réussi à trouver un panier bien qui privilégie les cultures proches (mais on ne peut pas se contenter de local ici malheureusement). C’est tellement agréable de bien manger !
    Il y a la possibilité de faire la cueillette à Dubai, mais elle est loin de chez nous alors non n’avons pas encore testé.

    J'aime

    • Oui c’est carrément une autre culture, moi j’ai juste traversé la France XD
      Cela dit j’adore aller dans les supermarchés des autres pays, mais j’avoue que je ne suis pas sure d’arriver à m’adapter partout. Et Dubaï m’a tout de même l’air assez différent culturellement, mais quelle richesse en même temps. Du coup j’imagine que tu as dû modifier vos habitudes alimentaires.

      J'aime

  5. C’est super de faire ça! On en a des cueillettes comme ça à côté de chez nous et pourtant, on n’a jamais essayé alors que je suis certaine qu’on adorerait tous! En attendant, on va dans un petit magasin qui regroupe plein d’agriculteurs et on fait le plein là bas de bons légumes, fruits, viandes, fromages…. Tess adore car elle peut goûter et surtout dessiner! Elle apprend plein de choses et choisit les légumes qu’elle veut manger. Et puis nous, on allège un peu notre conscience en mangeant local 😉

    J'aime

    • Oui c’est super les coopérative locale comme ça, surtout si on peut dessiner.
      Mon ainé adorait aller à la pharmacie car il y avait une petite table avec des jeux pour les enfants, parfois il ne faut pas grand chose pour tout changer 😉 C’est chouette aussi qu’elle puisse goûter.

      J'aime

  6. Je comprends ton plaisirs des produits locaux, il y a sur mon marché, un petit producteur bio à tomber par terre 😉. Je n’ai pas trouvé de cueillette près de chez nous, mais maintenant que le jardin est fini, j’ai bon espoir pour mon potager l’an prochain 🤗

    J'aime

  7. Ah manger… Chez nous ça rime aussi avec plaisir et on essaie de faire en sorte que ça le soit aussi pour le Marmot ! Pour dire la Nounou qui proposait « kecheup ou mayo avec les knackies » à été recalé…
    Aujourd’hui le Marmot à 2 ans et demi et aime manger. Il sait dire que ma compote (maison) est meilleure que la pom’pote (mixer plongeant + gourde squizz ça peut aider à rivaliser) et que je suis la plus forte en purée !
    On a la chance d’avoir un jardin et on a fait un mini potager cette année, on a déjà préparé pour agrandir ! Il a apprécié.
    Je fais mes courses de frais avec lui donc il connaît le primeur, le boucher… Et comme on essaie au maximum de manger local il connaît la cueillette, la ferme pour les volailles et le moulin où on se fourni en farine. Finalement il sait d’où ça vient et ca me semble complet comme apprentissage ! Mais j’avoue que ça prend du temps 😉

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire 🙂
      J’avoue j’ai essayé les gourdes maison, mais ça n’a pas eu davantage de succès.Du coup j’ai renoncé, c’est déjà ça de moins. Même si dans l’idéal je voudrait tout faire maison, faut bien avouer que je ne suis pas douée pour tout. Et puis tu as raison, ça prend du temps. De cuisiner mais aussi de faire ses courses à droites à gauche, régulièrement. C’est plus simple de tut faire en une fois dans un supermarché. Chapeau pour le moulin, je ne savais même pas que c’était possible.

      J'aime

  8. Pingback: Comment faire manger des légumes aux enfants (du moins aux miens) | Câlin & Risette

  9. Pingback: Bio, Fait Maison, Zéro Déchet…. et ma charge mentale dans tout ça? | Câlin & Risette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s