Bouillon de légumes maison : mon expérience

Pour avoir suivi avec attention Top Chef , je savais bien qu’on pouvais faire du bouillon maison. Fallait prendre la carcasse du poulet, rajouter un oignon, du laurier et écraser tout ça avec une cuillère en bois. Je m’étais même déjà lancée dans l’aventure en balançant toutes mes carapaces de crevettes et en les écrabouillant le plus possible. J’avais obtenu un jus rose immonde que j’avais congelé dans un bac à glaçons et que j’utilisais par ci par là. Mais je ne sais pas ce comment l’idée de faire du bouillon de légume m’a toqué. Je crois que ça a germé à partir de ce post de Minimalou mais n’ayant pas thermomix, je n’ai pas cherché plus loin. Et puis j’ai croisé, je ne sais où, sur Pinterest sans doute, une recette de bouillon de légume en poudre. J’ai farfouillé un peu partout, , , ou encore et j’ai fait un mix de tout ça.

J’ai donc soigneusement lavé mes légumes pendant deux semaines et conservé les épluchures au congélateur (carottes, oignons, champignons, choux, poireaux…). Quand j’ai jugé la quantité suffisante, j’ai tout mis à cuire à sec dans une cocotte en ajoutant du céleri (puisque c’est une des bases des bouillons cubes du commerce), des herbes et du sel. Concernant le sel, certains parlaient de 20g, d’autres de 200 et d’autres encore disaient de mettre la moitié du poids des légumes. J’ai choisi le pif. Une fois que les légumes s’étaient un peu asséchés (et c’était long comme ils étaient congelés), j’ai tout mixé.

Ça m’a donné une sorte de pâte un peu puante que j’ai étalé sur une plaque de silicone et mise au four. Longtemps, très longtemps. J’ai mis entre 50° et 100°, mon four n’est pas très précis et je ne suis pas sure que la température intérieure soit vraiment égale à ce qu’il y a marqué sur le bouton. Au bout de trois heures, j’ai remixé et refait séché. En tout, ça a bien dû prendre 6 heures pour que ça soit bien sec (j’ai terminé le lendemain) mais au moins ce jour-là, je n’ai pas allumé le chauffage.

Puis j’ai mixé une dernière fois, très finement et ajusté la quantité de sel à mon goût. Enfin j’ai tout mis dans un bocal.

Verdict ? C’était long, fastidieux et c’est pas très bon, j’imagine que le goût dépend fortement des légumes utilisés. C’est pas mauvais non plus mais je préfère quand même le cub or. Mais je suis fière de moi et au moins je sais ce qu’il y a dedans.

Et toi, tu t’es déjà lancé dans des expériences culinaires improbables?

 

18 réflexions sur “Bouillon de légumes maison : mon expérience

  1. Pingback: Tentative de reforestation ou mon obsession des avocatiers | Câlin & Risette

  2. Pingback: Ma recette de bouillon de carcasse de Poulet – Tu me fais Grandir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s