24

Le temps suspendu de l’adaptation

Lorsque l’enfant entre à la crèche ou découvre une nouvelle nounou, on y va pas à pas. C’est là période d’adaptation. Selon les enfants, selon les gardants, elle varie. Souvent cela se passe en une semaine, une demi heure avec maman le premier jour, une heure seul le deuxième… Parfois on m’a proposé deux semaines, parfois deux jours pour ne pas empiéter sur l’allocation chômage. Ce temps permet à l’enfant de découvrir son nouvel environnement en douceur, d’appréhender les nouvelles personnes qui vont s’occuper de lui et d’apprendre à se détacher un peu de ses parents. Mais elle permet aussi aux parents d’apprivoiser la séparation, de se retrouver autrement que dans son rôle maternelle et de pouvoir enfin faire pipi seul. C’est un court moment avant la reprise du travail où le temps se suspend. On se retrouve seule dans sa cuisine, avec une liste de choses à faire longue comme trois vies et le cœur un peu en miette. J’en suis à ma quatrième adaptation. Lire la suite

Publicités
46

La complainte de la mère au foyer

Je me lève, la troisième sonnerie me bouscule, Petit Putois ne se réveille pas, comme d’habitude. Encore un matin, un matin pour rien. Malo et son père déjeunent déjà, moi j’émerge doucement, mon ainé lui est échoué au fond de son lit. Lui qui chantait encore à tue tête à vingt deux heures la veille . Chacun son rythme, il n’est pas du matin. Un matin, ça ne sert à rien. Le papa gère, je vise mes grains de café lyophilisé avec ma bouilloire. Mais très vite le flou laisse place à la course. Vite, vite, on est en retard, en retard, on est sorti beaucoup trop tard du lit. Lire la suite