20

AVEC versus SANS les enfants

Ah les vacances! Période bénie que tu attends avec impatience jusqu’au jour où tu as des enfants qui eux aussi ont des vacances. Du coup le mot ‘congé‘ de ‘congé annuel‘ prend tout son sens comme dans ‘congé maladie‘ (quand tu crèves au fond de ton lit) ou ‘congé maternité‘ (quand tu ne peux pas rester dans ton lit plus de trois heures d’affilés, et surtout pas la nuit). Mais au milieu de ce funeste destin, un espoir, une lumière : les grands parents! Chez nous, ils habitent loi. Ce qui est problématique en temps ordinaire (quand tu veux refiler un chiard malade ou te faire une soirée en amoureux) devient une bénédiction pendant les vacances : ils resteront une semaine complète chez papi – mamie. Nuits comprises. Réveils compris. Couchers compris. Et ça fait toute la différence. Tout à coup la vie n’est plus pareille. Lire la suite

Publicités