22

Frères

On était lundi. Ça débutait mal. Je ne sais pas qui a inventé le lundi. Sûrement un petit aigri aux cheveux gras et pull à losanges. Le même qui a inventé le matin et les changements d’heure. C’était le milieu des vacances. Le moment où les enfants ont récupéré toute leur dette de sommeil et qu’ils regorgent d’énergie à canaliser. De mon côté, j’étais fortement à la bourre quant à mes remboursements et cumulais les pénalités de retard. Papa Breizh m’avait réveillée vers cinq heures en partant prendre le train qui l’emmènerait passer ses semaines à l’autre bout de la France pour trois mois. Prochain retour prévu dans quinze jours. Malo m’avait réveillée à sept heures pour une histoire de tétine perdue. Ce n’était pourtant pas faute de garnir son lit de multiples sucettes. Phosphorescentes de surcroît. Petit Putois m’avait réveillée à huit heures trente déterminant qu’il était temps de commencer la journée et de petit déjeuner.

Bref,je n’avais pas envie. Pas envie du tout. Lire la suite

Publicités
8

Le grand frère

PENDANT LA GROSSESSE

Quand on a trainé Petit Putois à la première échographie, on n’a pas trop réfléchi à l’impact que ça pourrait avoir. Il était là, on était là, c’était un jour sans nounou, on a embarqué trois jouets, deux pom’pots et roule la poussette. Quand on a passé la porte de la salle de consultation la sage femme l’a regardé et a dit « Voilà la grand frère. ». Le grand frère? Mon tout petit bébé? Ça nous a fait tout drôle au papa et à moi. Lire la suite