38

Est-ce une bonne idée d’être blogueuse maternité?

Voilà plus de deux ans que ce blog existe. Deux ans et deux bébés. Un peu comme un carnet de bord au départ, assorti d’une envie de partager, je ne pensais pas que cette aventure sur ce bout de toile aurait une telle influence sur la maman que je suis devenue. Alors, être une blogueuse maternité, est-ce une bonne idée? Lire la suite

Publicités
6

Des histoires de titres

Le choix du prénom de Bébé Putois n’a pas été compliqué. Nous avions déjà un nom pour chaque sexe. Avant même la grossesse. Avant même le projet de bébé.

Pour le blog ça a été plus compliqué. Voici à quoi vous avez échappé :

* Vie de mère : mais la référence est quand même bien négative alors qu’avoir un enfant c’est aussi plein de bonheur.

* Papa travaille, bébé braille et maman déraille : le résumé de ma première semaine après le congé paternité de Papa Breizh. Mais là aussi, c’est un peu plaintif.

* Je suis ta mère : mais je n’ai même pas vu le film.

* Brèves de bavoirs : mais je n’ai même pas lu le livre et puis vous l’avez peut-être déjà constaté, je ne sais pas faire dans la concision. Ça restera une catégorie pour les petites réflexions et anecdotes du quotidien.

* Encore un blog de maman ….. oui mais dans celui-là on parle du plus beau bébé du monde : entièrement vrai!

* Je voudrais bien mais je peux point : très représentatif de la vie d’une jeune mère. Notez que vous pouvez étoffer la phrase de multiple façon. Je voudrais bien dormir/manger/prendre une douche/me barrer à l’autre bout du monde, mais je ne peux point car bébé pleure/hurle/crie/est tellement mignon que je veux le regarder dormir.

* C’est un garçon : mais ça m’aurait condamnée à ne pas avoir d’autres enfants

* Catins et rillettes, petites histoires de cochonneries : mais j’aurais dû parler de cochoncetés et de cochonnaille et c’était pas mon envie du moment (quoiqu’à un bout de saucisson, on ne dit jamais non – c’est un nouveau dicton).

Calin&RisetteTitres

12

De l’ouverture d’un blog ou quand Doctissimo ne suffit plus

Je n’ai pas la confirmation officielle mais il m’arrive parfois de penser qu’internet a été inventé pour moi. Quand j’étais (plus) jeune, je discutais avec de beaux jeunes hommes (d’après ce que laissaient entendre leurs pseudo mais là encore, pas de confirmation officielle)sur Caramail. Plus tard, je partageais mon amour des loisirs créatifs sur Forumactif. Puis j’ai ouvert un blog (et un deuxième et un troisième) pour parler de moi et de mes passions (les poupées et le vernis à ongle). (Je vérifie aussi mes mails dix fois par heure, j’adore Instagram et je n’ai jamais compris Twitter mais puisque là on parle de l’ouverture d’un blog – cf le titre- on en restera  à la phrase précédente).

Et puis j’ai eu un enfant.

Internet a alors tourné à plein régime :
 » A quoi ressemble un fœtus de deux semaines? Un mois? Deux mois? …. »
« Est-ce que ça fait mal d’accoucher? »
 » Pourquoi mon bébé pleure tout le temps? »
« Combien de fois par jour dort / mange / remplit ses couches un bébé de deux semaines? Un mois? Deux mois ?…. »
Bref, comme toute (ou presque) jeune maman, j’étais désemparée et perdue. J’ai écumé les forums et les blogs à la recherche de témoignages pour me rassurer. Ça n’était pas toujours le cas. Je me souviens d’une discussion sur la version par manœuvre externe (en gros on essaye de retourner ton bébé en siège en appuyant sur ton ventre) où un témoignage disait « je l’ai fait la semaine dernière et mon bébé n’a pas survécu. » ….euh…. Enfin j’ai surtout trouvé beaucoup de choses sympas et me suis aperçu que je me passionnais aujourd’hui pour des sujets qui m’indifféraient hier encore (j’avais vingt ans…). D’ailleurs j’ai regardé tous les épisodes de Baby Boom et suis avec ferveur les Maternelles. Mais surtout j’ai réalisé que j’avais moi aussi envie de partager ce que je vivais car même si c’est l’aventure la plus banale du monde, c’est surement la plus belle!

En résumé, je suis la  jeune maman, (‘jeune’ dans mon statut de mère, un peu moins dans celui d’être humain, encore que tout est relatif) de Bébé Putois, quatre mois et des brouettes.
En ce moment je m’interroge sur l’allaitement et la reprise du travail (il y a quelques jours en arrière). Je me suis déjà lassée des méthodes pour calmer les pleurs du soirs et m’en fiche encore de la diversification (mais dans quelques semaine je serais la reine de la purée de carotte).

Premiers Moments