Il ne parle toujours pas mais ….

Six mois plus tard, à deux ans et demi, Petit Putois ne parle toujours pas. Bon il baragouine toute la journée, nous casse les oreilles de bruits divers et a quand même enrichi son vocabulaire de quelques mots (d’autant plus nombreux, si on inclut ceux que je suis la seule à comprendre). J’ai le droit aux insinuations douteuses sur mes capacités maternelles de la part des spécialistes :  on se demande d’abord si l’environnement est suffisamment stimulant, insinuant que je suis surement une mauvaise mère qui ne parle pas à son enfant, puis on se dit que peut-être je réponds trop à ses sollicitations sans qu’il n’ait besoin de les formuler, une trop bonne mère en somme. Alors, je vous rassure, mon fils  nage dans un bain de langage, on lui adresse la parole, on ne lui cause pas uniquement en langage bébé même si on adapte le vocabulaire, on lit beaucoup et quand il pointe quelque chose je reformule sa demande oralement (mais je ne le laisse pas non plus mourir de soif tant qu’il ne me dit pas « je voudrais de l’eau , s’il vous plait mère« ).

Le bilan ORL n’a rien donné, tout fonctionne. Du coup la pédiatre m’envoie chez l’orthophoniste. Pour l’instant je suis sur liste d’attente pour avoir un rendez-vous auprès de trois cabinets! Petit Putois ne semble pas affecté par tout ça. Moi je suis un peu en colère, on dit « chacun son rythme » mais on regarde toujours les trainards avec des yeux suspicieux.

Non, il ne parle toujours pas mais :

  • Il a des idées politiques qu’il défend bec et ongles. C’est un révolutionnaire, un syndicaliste, un opposant. Toute la journée, il scande « non, non, non« . Avec lui, il faut tout négocier. Le mot « oui » n’appartient pas à son vocabulaire. C’est un principe. Tout juste opine-t-il du chef quand on lui propose un bonbon.
  • Il sait déjà compter. « Putois, on compte tes doigts? ». L’air heureux il me tend sa main et ponctue « Deux, deux, deux, deux, deux! » (tout est dans l’intonation).
  • Il sait lire. L’autre matin, j’allume la télé, le petit s’écrit « Zouzous » et me montre le petit logo de l‘émission de télévision en bas de l’écran.
  • Il est très doué au Pictionnary. Séance coloriage pour nous deux. Je me lance dans un dessin de lion que je trouve plutôt raté, Putois le désigne « Non!« . Alors là faut que je t’explique que dans certains cas, non signifie lion, comme meuh signifie vache, à cause du Lion qui disait toujours non. Je tente un chat qu’il identifie aussi (en disant chat, ne cherchez pas toujours la complication). Je me lance dans un cochon, la tête, le groin, deux oreilles, un œil et le voilà qui grogne de manière porcine. Avec un seul œil, vous voyez comme il est doué mon fils? Papa Breizh nous teste: « vas-y, dessine-moi! » Je me lance. Le Putois est septique puis tente « Papa » (bon, il ne l’a dit qu’une fois). Puis je termine en inscrivant ‘zouzou‘ qu’il déchiffre ( evidemment, j’ai utilisé la même police que pour le logo de l’émission, il n’a que deux ans et demi tout de même).
  • Il sait dire ‘jambon. Un soir, je sors le nécéssaire à pizza du réfrigérateur et tend le jambon à mon fils tout en en le saoulant de mots « tiens prends le jambon« . Il confirme « banbom« . Je vérifie puis appelle Papa Breizh pleine d’allégresse ‘il sait dire jambon! il sait dire jambon!« .Son père trouve que le mot ne ressemble pas vraiment et ne parait pas si épaté que le petit ait un mot spécifique pour désigner la charcuterie. Quel rabat joie!

Publicités

34 réflexions sur “Il ne parle toujours pas mais ….

  1. Cet article m’a faite rire ! Je te sens sereine sur le sujet et je crois que c’est le principal. J’ai l’impression que l’acquisition du langage peut aller très vite une fois qu’ils ont un déclic qui sait dans trois moi qui il te tiendra peut-être un discours entier de la France insoumise 🙂 !

    J'aime

    • Je ne sais pas si je suis sereine, mais vu les autres commentaire j’en ai l’air, en tout cas je ne suis pas plus inquiète que ça. Je connais mon fils, je sais qu’il aime prendre son temps. Je sais que l’école (ou son engagement au sein d’un parti politique) le stimulera. Et puis il repète pas mal ce que je dis en ce moment, ce qu’il avait fait pendant une semaine avant ses deux ans puis plus du tout, donc je crois que ça vient 😉

      J'aime

  2. Je suis bien d’accord avec toi « chacun son rythme… ouais mais celui là il est en retard quand même ». GGGGRRRRRrrrrrrr
    On vit dans un monde normé ou si on ne rentre pas dans la courbe on te regarde de travers et on te casse les pieds.
    Tu peux leur dire à tous ces casses pieds qu’Einstein ne parlait pas avant ses 4 ans!
    Et ton petit bout à l’air ultra chou il se mettra à parler quand il le voudra et surtout si on le laisse tranquille.

    Aimé par 1 personne

    • Oh mince, me voilà donc potentiellement maman d’un génie si j’ai bien compris. J’aurais dû m’en douter, le matin il se réveille toujours les cheveux en pétard, je le prenais pour un punk rock mais c’est la coiffure du surdoué en fait xd

      Aimé par 1 personne

  3. Voilà, c’est ça : chacun son rythme mais pas trop quand même. Ca m’insupporte. Si ton enfant dépasse les cases (dans un sens ou dans l’autre), ça ne convient pas (à qui ? On se le demande). Bref, ça m’énerve toujours quand on cherche la petite bête partout sur nos enfants !
    Et je te rejoins sur le fait de comprendre certains mots mystérieux pour les autres 😀
    Belle journée

    J'aime

    • enfin il vaut mieux dépasser les cases dans un sens que dans l’autre. Marcher à trois mois et parler à six, ça fait classe (quoique c’est la mère qui raconte ça que je regarderais d’un œil suspicieux). Bien qu’il y ait des cases qu’il ne faut pas dépasser , genre le poids, Putois est tout en haut de la courbe (mais de celle de taille aussi, c’est proportionnel) et bien sur le tout petit bébé est carrément en dessous (mais c’est normal, l’âge est décalé).
      ah les cases! …. Faut pas comparer mais quand même on ne fait que ça dès la naissance (et pas que nous parents).

      J'aime

  4. Si ça se trouve c’est en rentrant à l’école qu’il va avoir le déclic ! J’aime bien ton article qui dédramatise. C’est bien vrai que dès qu’on sort des clous on subit vite la pression de la « norme ».

    J'aime

  5. tu m’étonnes le « chacun son rythme mais quand même là il est en retard…. » pfffff la mienne a 2 ans ne disait qu’une seule chose : « ça ! » elle montrait tout et tous le monde du doigt en disant « ça ! » et on lui nommait tout ! maligne la guêpe !! et puis le cochon c’était un « on » la vache une meu ( une grand classique celui là !) et avion un « vvvv » voila voilà… et maintenant à 10 ans, elle ne s’arrête jamais de parler en utilisant des mots comme « rassasiée » ou « promontoire » ! alors tu as bien raison de ne pas te prendre la tête !

    J'aime

  6. J’aime beaucoup ta manière d’appréhender les choses. A ta place, je ne sais pas si je serais aussi sereine si le personnel médical venait mettre son grain de sel là dedans. Mais c’est vraiment un tord que j’aurais, je suis trop influençable là dessus. C’est un peu comme quand ton enfant ne sait pas jouer à « coucou beuh » pour l’examen des 9 mois, c’est la fin du monde. Comme beaucoup, je suis certaine que l’école le dégourdira car il essaie quand même et sait se faire comprendre auprès de vous.

    J'aime

    • C’est drôle mais je n’avais pas l’impression d’être si sereine. En fait on a toujours beaucoup flippé à chaque pallier de développement. L’ostéo, la pédiatre, la kiné nous avait beaucoup fait culpabiliser parce qu’on ne le mettait pas assez sur le ventre et qu’il ne savait pas ramper. M’enfin bon il hurlait et paniquais, ou avait mal à cause de son reflux j’en sais rien, mais bref, ça m’avait beaucoup énervée et j’ai l’impression de revivre un peu la même chose. Mais surtout, je n’ai pas envie de transférer cette pression qu’on nous met, au Putois. De toutes façons il saura parler. Malgré tout je me sens un peu lourde parfois, je parle pour ne rien dire juste pour qu’il m’entende parler.

      Aimé par 1 personne

  7. J’aime beaucoup ton article, il m’a bien fait sourire. Je te sens sereine face à tout ça, et c’est le principal. Je ne sais pas si je pourrais être comme toi.
    Chacun son rythme. Quand il rentrera à l’école tu ne seras pas auprès de lui pour tout traduire. Il sera « obligé » de s’exprimer de façon plus compréhensible. Il prendra exemple sur tous ces copains.

    J'aime

    • Tu parles, il reviendra en ayant appris des gros mots et des bêtises! Je vais peut-être le garder avec moi toute la vie en fait… xd
      Disons que pour le langage, je décide de lui faire confiance. Il est hyper expressif et même les gens qui ne le connaissent pas le comprennent de façon générale. Mais en ce moment il répète pas mal en plus, ça me rassure!

      J'aime

    • Moui je ne sais pas si les prouesses de mon fils au Pictionnary n’attiseront pas la jalousie des autres parents mais c’est sûr que pour ce qu’il en est de l’acquisition du langage, mon fils est un exemple rassurant.

      J'aime

  8. Je m’en veux un peu car je sais qu’il y a quelques années, j’ai pu faire ce genre de remarque, de face ou dans le dos : j’étais enceinte jusqu’aux yeux, et je rendais visite à ma cousine dont le bébé de 2 an et demi ne parlait pas (dans le genre pas un son).
    Évidemment, en tant que bonne nullipare bien pensante, je me disais qu’elle ne lui parlait pas assez (après tout, je l’avais vu de mes yeux : elle l’a changé devant moi, sans s’adresser à lui), que ceci, que cela.

    Maintenant que je suis maman, je me rends compte à quel point tout cela est stupide. Mon fils ne parle pas vraiment encore (mais c’est socialement accepté à 15 mois), mais j’ai bien vite compris, sur une multitude de sujets que c’était une histoire de rythme ! Mais j’ai aussi compris que même si on SAIT que c’est une question de rythme, c’est dur de ne pas s’inquiéter un peu, surtout quand l’entourage et les spécialistes en rajoutent une couche…

    Bref, il y a deux ans, j’étais bien bête, on ne m’y reprendra plus ! (Enfin, pas sur ce sujet en tout cas) (Et pour la fin de l’histoire, le fils de ma cousine parle maintenant «normalement pour son âge», l’entrée à l’école semble avoir été un élément déclencheur).

    J'aime

    • Oh je compatis, moi aussi je crois que j’ai été très maladroite très souvent. Je crois que je le suis encore parfois (même si j’essaye au maximum de garder mes réflexions dans ma tête). Le « tu verras quand tu auras des enfants » très énervant qu’on nous assène nullipare est pourtant terriblement vrai. (d’ailleurs, ne juge jamais un enfant qui se roule par terre au supermarché)

      J'aime

  9. Merci pour ce billet que je trouve très frais et décomplexant dans un monde de parents angoissés (moi la première hein) par les performances de leur enfant. J’ai apprécié que tu ne nous dises pas que faute de parler, il résout des équations à trois inconnues et écrit couramment le chinois, ce que je trouve aussi (voire plus) difficile à entendre 😉 Et tu m’as bien fait rire 😀

    J’avoue qu’avant de devenir mère (et blogueuse) il ne me venait même pas à l’esprit qu’on puisse demander à un enfant de parler correctement, lire et compter (commencer à, du moins) avant l’école. Pour moi les bambins d’âge préscolaire, ils passaient, bienheureux, leur journée à jouer et gribouiller sous l’œil bienveillant mais passif de leurs parents. Et dans mes rares moments de lucidité, je me demande si cette stimulation constante tellement recommandée partout est si bénéfique que ça.

    J'aime

    • Oui tu as raison, c’est comme s’ils ont devaient déjà leur apprendre à lire avant qu’ils ne rentrent en CP. La course à celui qui saura faire au plus vite. Hyper stimulé, hyper pressurisé et le burn out en prime de fin d’année. Ok, j’exagère un peu, la mode du slow life revient 😉
      Je suis quand même un peu déçue que les capacités incroyables de mon fils ne t’épatent pas tant que ça. Surement de la jalousie, je ne vois que ça. Surement que Choupie n’est pas aussi passionnée par le ‘bambon’ que tu le souhaiterais 😉

      J'aime

  10. Ah il faut s’inquiéter dans ces cas-là ? 😛 Ma fille a exactement l’âge de ton fils, et ne parle pas plus que lui ! Mais le médecin ne semble pas inquiet, et la nounou (avec ses 20 ans d’expérience !) non plus, alors je ne m’inquiète pas. Comme quoi cela dépend vraiment de l’environnement ! Tu sembles avoir un entourage (médical) bien stressant… 😦
    Je me dis que tant qu’elle progresse régulièrement, tout va bien, même si les progrès sont très lents et qu’elle parle beaucoup moins bien que les autres enfants de son âge. Pareil pour ton fils non ? Il progresse lentement, mais il progresse…
    Pour te donner des exemples : elle a de plus en plus de vocabulaire, mais il n’y a pas un seul mot qu’elle prononce correctement (« brab » pour « arbre », « casse » pour « sac », « cahier » pour « escalier » etc). Et quand elle compte c’est systématiquement « Un… Deux… Dix ! » (avec le ton évidemment !) qu’il y ait 2 ou 20 objets à énumérer 😉 Elle ne fait pas de phrase, elle associe maximum 2 mots (mais généralement un seul) pour se faire comprendre. Bref ils sont au même niveau non ? En tout cas, comme toi, je suis la seule à la comprendre ! Elle « bavarde » tout le temps et avec tout le monde, mais à part son père et moi personne ne la comprend (et encore, il arrive souvent qu’on ne la comprenne pas !)…
    Mais laissons le temps à nos bouts de chou ! C’est dommage qu’on te mette autant la pression à ce sujet, comme si tu n’avais pas assez à faire avec le petit frère… 😦
    Je suppose qu’avec l’entrée en PS nos bambins progresseront très vite. D’ailleurs, il me semble que c’est pourtant assez fréquent les enfants qui parlent peu (ou pas) lors de la rentrée en PS ??
    Comme tu dis on nous répète inlassablement « chacun son rythme » mais dans les faits, peu de médecins le mettent en pratique… 😦
    D’après ce que tu en dis, je suis confiante pour ton fiston en tout cas.
    Pour la mienne, je me rassure aussi en me disant qu’elle a marché très tard (21 mois), ce qui ne l’empêche pas d’avoir désormais une motricité tout à fait normale pour son âge, et d’être même la championne de son groupe de babygym !… Bref ils ont juste besoin de temps…
    Bon courage !

    J'aime

    • C’est vrai que ma pédiatre me fatigue un peu à m’envoyer partout au cas où, ainsi le Putois a eu une écho des hanches, une écho cardiaque, des radios de la tête … et jamais rien (heureusement). Cela dit, l’autre fois elle a cru sentir quelque chose chez le petit frère, elle n’était vraiment pas sure mais m’a quand même envoyé chez le chirurgien qui a diagnostiqué une hernie.
      Là en l’occurrence elle m’envoie chez l’orthophoniste car mon fils n’associe pas deux mots (visiblement « à moi » et « oh non » ne compte pas). Mais je crois que c’est juste protocolaire que parce qu’elle s’inquiète vraiment. Mais le fait que la pédiatre de la crèche et que la crèche s’interroge aussi ne me rassure pas trop.
      Après je connais mon fils et je sais qu’il utilise d’avantage le langage non verbal pour communiquer. J’ai vu dans un article que je ne parvient pas à retrouver que le style de communication maternelle pouvait influencer, en gros tu avais l’intellectuel, la mère désigne un objet par son nom et attend que l’enfant réponde et un style plus affectif (j’ai lu en diagonal un tout petit article, ce que je dis est à prendre avec des pincettes). Mais ça correspond bien, quand je lui lis une histoire, je change de voix et mime les actions. Ainsi , l’autre jour il a ramené un livre qu’il connait peu et à commencer à le partager avec nous. Mais au lieu de désigner ce qu’il voyait , il pointait du doigt et imitait l’action (en criant par exemple) ou la position de l’animal dessiné. C’était sa façon de nous raconter l’histoire.

      J'aime

  11. Si si si, je confirme, « bambon » c’est parfaitement compréhensible !!! Et tu verras, les premiers mots sont les plus durs, un jour il vous étonnera 😉
    Tu vois, moi, je trouve que pour FeuFolet, le langage à vraiment explosé ces derniers jours (il a suffit que je râle sur les réflexions des gens 😂), même si parfois, c’est sans queue ni tête. .. (genre, ce soir, il parlait de « casser dents bleues » … c’est arrivé dans la salle de bain que j’ai compris qu’il me parlait de « brosse à dents bleue » 😓)

    J'aime

  12. Je retrouve beaucoup une de mes collègues mamans dans ce que je lis ici.
    Son fils a des séances d’orthophoniste toutes les semaines et les progrès ont été fulgurants.
    J’espère que tu arriveras à avoir un rendez vous.

    J'aime

    • Bah j’imagine que j’aurai un rdv un jour XD Les orthophonistes m’ont parlé de juillet ou aout, j’ai un peu du mal à comprendre le concept de la liste d’attente pour avoir un rdv si c’est pour dans trois mois mais j’imagine que c’est leur mode de fonctionnement. On verra bien 🙂

      J'aime

  13. Alors si ça peut te rassurer, mon cousin, ne s’est mis à parler qu’a l’entrée à l’école, il avait alors 3 ans.
    Maintenant, il a 8 ans et quand je vois comme il s’exprime bah chapeau!
    C’est juste une histoire de déclic, quand il voudra vraiment communiquer verbalement avec les autres, ça viendra tout seule 😉

    J'aime

  14. Bon, grace aux ping, j’ai la réponse à mon précédent commentaire. Aucun souci ORL c’est le principal. A partir du moment où il entend, je pense que l’essentiel est là, non ?
    A mince… j’ai oublié l’essentiel : Monsieur n’est pas dans la norme !
    Pour info, sauf erreur de ma part, un petit Albert E. n’a parlé que très tard (5 ans ?).
    Mais bon, à partir du moment où on est la maman, on a forcement tort quelque part :p

    J'aime

    • Oui c’est ça qui m’embête, c’est toujours la faute à la mère. Si on fini par ne rien trouvé c’est d’ailleurs ce qu’on va me dire, on dira surement que je le couve trop et que c’est pour ça que c’est un gros bébé (bon n’empêche que cet enfant a un père et qu’il a même une nounou alors bon, même si la mère est défaillante, on peut s’accrocher ailleurs non?)

      J'aime

  15. Pingback: Des étiquettes pour l’école | Câlin & Risette

  16. Pingback: Les tunnels | Câlin & Risette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s