20

Les tunnels

L’autre jour, dans un article où Je Ne Suis Pas Une Poule se plaignait de la fatigue des premières semaines avec bébé, Die Franzoesin évoquait le tunnel des trois premiers mois. Moi, j’avais souvent entendu parler de quatrième trimestre de grossesse. L’idée étant que les enfants naissaient avant maturation complète, sinon ils ne pourraient pas sortir vue leur grosse tête. Lire la suite

18

Occuper un enfant de deux ans et demi : 6 do it yourself du pauvre

Ah l’été, le farniente, le soleil, les barbecues … Et les enfants en vacances! Pas besoin d’attendre qu’ils soient scolarisés pour pouvoir profiter de vos têtes blondes pendant de longues semaines estivales puisque les nounous, elles aussi, partent en vacances (et sans vos mômes, les ingrates!). Bien sûr, en cette période de lâcher prise, il peut paraitre plus simple d’occuper des enfants déjà à moitié assommés par la chaleur. Ils suffit d’ouvrir la porte et de les laisser courir nus dans le jardin aménagé d’une balançoire, d’une piscine, d’un toboggan et d’un bar à cocktail.  Mais si comme moi, tu n’as en guise d’espace extérieur qu’un tout petit balcon qui accueille déjà trois plans de tomates de l’année précédente (oui je sais, ce ne sont pas des plantes vivaces) et deux fraisiers pour lesquels tu espères bien que la canicule aura raison de leur peau puisque leur fruit ne sont pas très gouteux (d’aussi loin que je m’en souvienne parce que désormais le chat mange les fraises avant que je n’ai le temps de les tester), si comme moi tu vis dans une ville où l’été consiste en une longue alternance de jour où il fait moche et il pleut et de jours (et de nuit) où il fait 40°, alors il te faudra occuper tes bambins contraints et forcés de rester enfermés la lumière allumée (oui, soit il fait gris, soit les volets sont fermés). Je te propose donc quelques DIY avec trois fois rien qui pourront aussi t’être utile si enfin arrivé dans ton mobil home au bord de mer, après 1000km de route dont 900km de bouchons, tu te rends compte que tu as oublié le sac de jouets. Ou si, bien trop occupé à prendre l’apéro dans le jardin des voisins, tu as besoin que tes marmots s’occupent un peu seul. Lire la suite

30

Des étiquettes pour l’école

Y a comme un parfum de rentrée scolaire. Je sens bien que les étals de mon supermarché, qui débordent de melons et de tomates, ne vont pas tarder à se remplir de petits cahiers à spirales avec grands carreaux. D’habitude je passe et constate « ah déjà » avec un une vague nostalgie des listes à rallonge (de toutes façons, il manquait toujours une couleur de protège cahier qu’on filait acheter à prix d’or à la papeterie mi-septembre).

Mais cette rentrée-là, a un goût de première fois, d’enfants qui grandissent trop vite et de temps qui file à toute allure. Cette rentrée-là, c’est la première de Petit Putois. A force de pousser comme ça et de se faire appeler le ‘grand‘ depuis qu’il a un petit frère, il fallait bien que ça arrive. Il parait que même dans les pays où les enfants sont scolarisés à cinq ou six ans, on les trouve encore trop petits pour y aller. Mais vous comprenez, mon bébé à moi n’aura même pas trois ans…

Lire la suite

23

Mon congé maternité

Ca a débuté par un congé pathologique. Je crois que ma gynécologue a eu pitié de mon statut de femme enceinte avec option enfant en bas âge et de mes trois heures de trajet, trois fois par semaine. Moi je le rêvais mon congé maternité à tricoter de la layette devant les téléfilms de M6 et à faire des siestes infinies pour rattraper mes insomnies nocturnes et prendre de l’avance sur ce qui m’attendait. Et puis en fait, ça ne s’est pas passé comme ça. Lire la suite

35

Fais dodo …. ou pas

Le matin quand je croise un miroir, j’aperçois un panda. Je m’en veux un peu, j’accuse un manque de zèle dans le démaquillage du soir. Et puis je me souviens que je ne me suis pas maquillée la veille, tout juste ai-je quitté mon pyjama. Non, ces poches noires sous les yeux ne sont pas des restes de mascara qui a dégouliné toute la nuit pendant que je dansais sous les spots. En fait ce sont des cernes. Lire la suite